École : l'expression écrite n'a plus la cote

Selon une étude du Conseil national d'évaluation du système scolaire rendue publique ce mercredi, les élèves rédigeraient trop peu en classe.

Manque d'imagination, écriture illisible : en rédaction, les écoliers français n'excellent pas. C'est le résultat d'une étude du Conseil d'évaluation du système scolaire. De nos jours, les élèves maîtrisent mal la syntaxe, la ponctuation ainsi que la conjugaison. Les professeurs regrettent de ne pas pouvoir consacrer plus de temps à la rédaction.

Un exercice traditionnel à préconiser dès l'âge de 4 ans

Raconter des souvenirs de vacance, inventer le début d'un roman... chacun se souvient de la bonne vieille composition, un exercice traditionnel. Pour certains enseignants, l'usage d'internet et des écrans n'y est pas pour rien dans les difficultés des plus jeunes. Les enfants perdraient ainsi l'habitude de faire appel à leur imaginaire et d'écrire à la main. Pour combler ces lacunes, le conseil d'évaluation préconise une initiation à la rédaction, dès l'âge de 4 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Élèves à l\'école primaine. Image d\'illustration. 
Élèves à l'école primaine. Image d'illustration.  (VANESSA MEYER / MAXPPP)