Puy-de-Dôme : un troisième élève placé en garde à vue après des menaces contre des enseignants d'un lycée de Riom

Deux lycéens placés en garde à vue précédemment ont été remis en liberté. L'établissement est fermé depuis lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux policiers devant le lycée Pierre-Joël Bonté de Riom (Puy-de-Dôme), le 11 janvier 2021. (MAXPPP)

L'enquête se poursuit à Riom (Puy-de-Dôme), où des menaces envoyées par mail visant des enseignants et des conseillers d'éducation du lycée Pierre-Joël Bonté ont poussé le rectorat à fermer l'établissement depuis le lundi 11 janvier. Mardi, un troisième élève, âgé de 15 ans, a été placé en garde à vue, a indiqué le parquet de Clermont-Ferrand.

Deux lycéens avaient été placés en garde à vue samedi et lundi, avant d'être tous deux remis en liberté. Revenant brièvement sur le cas du deuxième lycéen, entendu la veille, le procureur a précisé qu'"il ni[ait] tout".

L'enquête, ouverte pour "menaces de mort sous conditions", a été confiée au commissariat de Clermont-Ferrand. Les premiers messages envoyés la semaine dernière à des enseignants et conseillers d'éducation étaient "à caractère pornographique" puis se sont transformés ce week-end en "menaces de violences, de viol et de mort", avait déclaré lundi le procureur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.