VIDEO. Rose pour les filles, bleu pour les garçons : dans les rayons "jouets" des magasins, une lucrative distinction

Les stéréotypes ont la vie dure, malgré les efforts de certains fabricants de jouets.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les rayons "jouets" sont-ils toujours colorés en rose et bleu ? Oui. Il suffit de se promener dans les grands magasins ou les boutiques de jouets pour se faire une idée. Du rose d’un côté, du bleu de l’autre, et une question : en 2017, les filles n’ont-elles d’autre choix que de jouer aux princesses et les garçons aux aventuriers ? Dans certains rayons, nombre de produits qui se retrouveront sous les sapins de Noël sont déclinés en deux versions, même les appareils photo ou les téléphones factices.

Deux couleurs pour multiplier les ventes

Pourquoi conserver cette distinction ? Parce que cela permet de multiplier les ventes, comme l’explique le porte-parole de Jouéclub, Franck Mathais, à France 2 : "Il y a des fabricants avec lesquels on a discuté, qui avaient une collection de produits qui étaient mixtes, qui n’étaient adressés que dans une seule couleur. Et alors qu’ils se sont mis à faire deux couleurs, ils ont vendu beaucoup plus que quand ils n’en avaient qu’une seule."

Les catalogues ont en revanche un peu évolué. Les catégories "filles" et "garçons" disparaisent progressivement et les faux aspirateurs, poupons et cuisinières sont désormais maniés par des garçons autant que des filles. Certaines marques ont choisi de distribuer des mallettes de docteurs ou des boîtes de bricolage faisant apparaître aussi bien des petits garçons que des petites filles, sans bleu, ni rose pour les distinguer. Mais elles restent très minoritaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration. Les publicités pour les jouets de Noël arrivent, à deux moins de Noël.
Photo d'illustration. Les publicités pour les jouets de Noël arrivent, à deux moins de Noël. (GREGORY YETCHMENIZA / MAXPPP)