VIDEO. Parcoursup : "Il reste 100 000 places" pour les bacheliers sans affectation, selon Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Éducation nationale a fait le point, jeudi, sur la procédure d'admission dans l'enseignement supérieur, au lendemain de la clôture de la phase principale du nouveau dispositif. 

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo jeudi 6 septembre a dressé un bilan de Parcoursupau lendemain de la clôture de la phase principale du dispositif. "Il reste plus 100 000 places pour 3 000 personnes qui n'ont pas encore trouvé de solution", a déclaré le ministre.

Une procédure complémentaire a été lancée pour l'admission dans l'enseignement supérieur. "On a 15 jours pour trouver des solutions, avec dans chaque rectorat, des commissions dédiées à cela. C'est quelque chose de très personnalisé et de très humain", a ajouté Jean-Michel Blanquer. Les bacheliers sans affectation "sont, en bonne partie, des bacheliers professionnels et technologiques qui autrefois disparaissaient du système", a-t-il assuré. Parcoursup sera analysé dans les prochains mois, a précisé le ministre qui espère "un meilleur taux de réussite en fin de première année", dans les universités. 

Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo le 6 septembre 2018.
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo le 6 septembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)