Résultats de Parcoursup : quelles sont les prochaines étapes pour les élèves qui n'auront pas la réponse souhaitée ce jeudi soir ?

Après deux mois et demi d'attente, les lycéens et les étudiants en réorientation recevront jeudi en fin de journée les premières réponses à leurs vœux sur la plateforme. D'autres devront attendre encore.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min
Les premiers résultats sur la plateforme Parcoursup tombent à partir du 30 mai 2024. (JEAN-MARC BARRERE / HANS LUCAS / AFP)

C'est un moment clé de l'année de terminale, désormais presque plus important que le bac.  Les lycéens et les étudiants en réorientation recevront jeudi 30 mai en fin de journée les premières réponses à leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. Pour les candidats, les premières réponses doivent tomber officiellement à 19 heures, peut-être un peu avant. Un grand nombre d'élèves n'auront toutefois pas la réponse escomptée, qu'il s'agisse de leur premier vœu ou de la majorité de leurs demandes. Franceinfo liste les étapes qui vont suivre pour ceux qui ne décrochent pas le sésame privilégié pour l'enseignement supérieur dès cette première salve de réponses.

Une phase d'admission principale, avec listes d'attente, jusqu'au 12 juillet

L'intégralité des résultats ne sera pas communiquée jeudi soir. Les propositions d'admission tombent au fur et à mesure, à partir de cette date, et les candidats sont souvent sur des listes d'attente, qui peuvent évoluer vite : il faut donc consulter régulièrement Parcoursup. Plusieurs réponses sont possibles pour chaque formation : être accepté ("oui"), être accepté sous condition ("oui si", pour des filières universitaires qui demandent à l'étudiant de suivre un parcours d'accompagnement pédagogique ou personnalisé), être en liste d'attente ou encore être refusé (pour les filières sélectives). Un site d'entraînement a été mis en ligne cette année, pour aider les candidats à s'y retrouver entre les propositions auxquelles ils doivent répondre ou les vœux en attente à conserver. 

Le processus se poursuivra tout au long du mois de juin, et reste conditionné à l'obtention du bac, dont les résultats seront communiqués le 8 juillet. 

Chaque matin, jusqu'au 10 juillet, les dossiers des candidats seront donc mis à jour en fonction de l'évolution des listes d'attente. Les élèves seront alertés par e-mail et SMS, ainsi que leurs parents, dès qu'ils recevront une ou plusieurs propositions d'admission. La phase d'admission principale de la plateforme se termine le 12 juillet.

Une phase d'admission complémentaire à partir du 11 juin 

La phase d'admission complémentaire se tiendra en parallèle, à partir du 11 juin, jusqu'en septembre. Elle permettra aux candidats qui n'ont reçu que des réponses négatives de formuler jusqu'à 10 nouveaux vœux dans les formations qui disposent encore de places. Ces démarches sont à mener en parallèle des révisions du bac (épreuve de philosophie le 18 juin, épreuves de spécialités du 19 au 21 juin, grand oral du 24 juin au 3 juillet). Pendant les épreuves écrites, les délais de réponse aux propositions d'admission de Parcoursup seront suspendus (du 16 au 23 juin).

En 2023, plus de 77 000 candidats étaient toujours en attente à la fin de la phase principale. A compter du 4 juillet, les candidats qui n'auront toujours pas reçu de proposition d'admission pourront solliciter un accompagnement personnalisé de la commission d'accès à l'enseignement supérieur au sein de leur académie, pour trouver une formation "au plus près de leur projet", en fonction des places disponibles, rappelle le ministère de l'Enseignement supérieur.

Des alternatives pour les bacheliers toujours sans affectation en septembre

Selon le ministère, 148 bacheliers étaient toujours sans affectation en 2023, à la fin de la phase complémentaire qui dure jusqu'en septembre. Comme le rappelle Le Figaro Etudiant, plusieurs voies parallèles à Parcoursup existent pour accéder à l'enseignement supérieur. Certains établissements, comme des BTS en alternance, des bachelors ou des écoles spécialisées (art, communication...) proposent un système d'admission directe. Il faut cependant veiller à ce que les diplômes délivrés soient reconnus par l'Etat ou la filière professionnelle visée.

Un certain nombre d'écoles de commerce et de communication proposent par ailleurs une rentrée décalée en janvier, rappelle le site spécialisé. Les formations à distance, comme celles proposées par le Cned, sont aussi une option. Ceux qui n'ont malgré tout pas réussi à décrocher une formation pour l'année post-bac peuvent enrichir leur parcours en travaillant dans un secteur proche du domaine d'études ciblé, en partant au pair à l'étranger ou en s'engageant dans un service civique. Ils pourront ainsi se réinscrire sur Parcoursup l'année suivante avec ces expériences supplémentaires dans leur dossier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.