Parcoursup : le privé comme dernier recours

De nombreux élèves ayant obtenu leur bac en juin sont encore en attente d'une affectation pour la rentrée prochaine. Les écoles privées sont, pour beaucoup, une alternative.

FRANCE 2

Parcoursup, la nouvelle plateforme d'admission postbac, est vivement contestée par beaucoup d'étudiants. À ce jour, 20 juillet, près de 12% des inscrits du site internet sont toujours sans aucune proposition d'orientation concrète. C'est le cas de Gwendal, qui vient d'obtenir un Bac Pro de cuisine en Bretagne. Pour trouver une formation à la rentrée, il a décidé de quitter Parcoursup.

L'alternative du privé

Il prend rendez-vous dans une école de marketing, une école privée pour trouver un BTS. Comme lui, des centaines de lycéens se tournent vers les établissements privés, qui rivalisent de communication pour les attirer. Les candidatures ont augmenté cette année. Les écoles privées sont une alternative que tout le monde ne peut pas s'offrir, il faut compter jusqu'à 6 500 € par an pour une formation d'ingénieur, par exemple.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plateforme Parcoursup permet de recueillir et gérer les vœux d\'affectation des futurs étudiants de l\'enseignement supérieur public français.
La plateforme Parcoursup permet de recueillir et gérer les vœux d'affectation des futurs étudiants de l'enseignement supérieur public français. (THIERRY THOREL / CROWDSPARK / AFP)