Parcoursup : l'angoisse des élèves avant le bac

La journaliste Fanny Stenneler se trouve en direct du ministère de l'Enseignement supérieur à Paris. Elle fait un état des lieux sur les admissions sur la plateforme Parcoursup, alors que de nombreux élèves attentent encore une réponse.

Voir la vidéo
France 2

Sur la plateforme Parcoursup, 200 000 personnes sont toujours sans affectation. "Sur les 812 000 élèves qui ont formulé des voeux pour intégrer une école ou une université, 76% ont reçu une proposition d'admission via Parcousup. Si l'on compare avec l'ancien système qui s'appelait APB et qui avait été très fortement critiqué, à la même date, le 8 juin, ils étaient 80% à avoir reçu une proposition d'admission. C'était donc un peu mieux l'année dernière en termes de pourcentages. Mais ce qui est positif avec le nouveau système, c'est que les élèves ont été informés plus rapidement", explique la journaliste Fanny Stenneler en direct du ministère de l'Enseignement supérieur à Paris.

Le système d'affectation se poursuivra jusqu'au 5 septembre

De nombreux élèves ne savent pas ce qu'ils vont faire à la rentrée, période d'autant plus stressante qu'ils sont en train de réviser le bac. Aujourd'hui, un quart des candidats inscrits sur Parcoursup sont sans aucune proposition d'admission. Pour eux, l'une des solutions est de saisir l'une des commissions d'accès à l'enseignement supérieur mises en place dans chaque académie. Sur Parcoursup, le système d'affectation se poursuivra jusqu'au 5 septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plateforme Parcoursup a succédé en 2018 à Admission post-bac (APB). 
La plateforme Parcoursup a succédé en 2018 à Admission post-bac (APB).  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)