Parcoursup : "83,5% des lycéens ont reçu au moins une proposition d'admission", selon la ministre de l'Enseignement supérieur

Sylvie Retailleau s'est exprimée mardi à la sortie du Conseil des ministres au sujet de la très critiquée plateforme.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de l'Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, à Paris, le 14 juin 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Parcoursup fonctionne", a affirmé, mardi 14 juin, la ministre de l'Enseignement supérieur Sylvie Retailleau. "A la date d'aujourd'hui, plus de huit lycéens sur dix, c'est-à-dire 83,5% des lycéens, ont reçu au moins une proposition d'admission ou plusieurs. C'est un résultat meilleur qu'en 2021", a souligné la ministre.

"Cet objet fait qu'il faut voter pour la majorité", a déclaré la ministre lors d'un point-presse à l'issue du Conseil des ministres, en réponse à une question évoquant les critiques de la Nupes à propos de Parcoursup. La coalition de gauche la qualifie de "grande loterie" et veut la supprimer.

Réduire le temps d'attente des lycéens

Des points restent à améliorer, a concédé Sylvie Retailleau."La réduction du temps d'attente des lycéens constitue évidemment un axe d'amélioration constant de la plateforme. L'objectif est bien sûr d'apporter des réponses le plus rapidement et à davantage de candidats", a-t-elle ajouté. "Cela ne veut pas dire bien sûr que [le dispositif] ne peut pas fonctionner encore mieux et qu'il n'est pas en phase d'amélioration continue. L'orientation, dont la plateforme n'est au fond qu'un outil, est par nature un moment de stress, de doute et d'anxiété légitime pour les élèves et les étudiants", a-t-elle ajouté.

Les premières réponses ont commencé à tomber le 2 juin sur Parcoursup, qui a recueilli les vœux de 936 000 personnes cette année. Les réponses des formations s'étalent jusqu'au 15 juillet pour la phase principale d'admission, et les candidats libèrent des places au fur et à mesure qu'ils acceptent ou refusent des propositions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parcoursup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.