Lyon : un lycéen gravement blessé à l'œil porte plainte contre la police pour "violences volontaires"

Ce lycéen de 15 ans "risque à 90% de perdre son œil gauche", selon son avocat.

Des lycéens manifestent à Lyon, le 7 décembre 2018.
Des lycéens manifestent à Lyon, le 7 décembre 2018. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Que s'est-il passé lors de la manifestation des lycéens, le 6 décembre, à Lyon ? Un jeune homme, gravement blessé à l'œil, a porté plainte avec ses parents contre la police pour "violences volontaires", a indiqué l'avocat de la famille à l'AFP, mardi 11 décembre, confirmant une information du Progrès.

Ce lycéen de 15 ans "risque à 90% de perdre son œil gauche, il souffre d'une désinsertion oculaire et d'au moins une fracture de la paroi orbitale", a précisé son avocat, Maxence Pascal. Il assure que cette blessure subie le 6 décembre a selon lui été causée par un tir de flash-ball.

"J'ai déposé plainte auprès du procureur pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une mutilation et une infirmité permanente", a ajouté l'avocat. Scolarisé au lycée Jacques-Brel de Vénissieux, en proche banlieue lyonnaise, l'adolescent a participé aux blocages et manifestations qui se multiplient depuis la semaine dernière dans plus d'une centaine d'établissements dans toute la France.