Lycéens : polémiques sur des interpellations

Les cours ont été perturbés ou annulés dans près de 300 lycées en France en raison d'incidents survenus jeudi 6 décembre. Les lycéens continuent leurs manifestations contre la réforme du baccalauréat. Les réactions sont vives après l'interpellation de plusieurs dizaines de jeunes à Mantes-la-Jolie (Yvelines). 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des lycéens à genoux, mains sur la tête, encadrés par des policiers casqués et munis de boucliers. Les images, issues d'une vidéo d'une vingtaine de secondes tournée près d'un lycée bloqué à Mantes-la-Jolie (Yvelines), ont choqué. L'auteur de la vidéo, pas encore identifié, commente la scène. "Voilà une classe qui se tient sage". Selon la préfecture des Yvelines, 151 personnes ont été arrêtées par les forces de l'ordre.

"J'ai été choqué"

Ces lycéens ont été interpellés près du lycée Saint-Exupéry. Les parents d'élèves se disent choqués. "Mon fils a été interpellé jeudi 6 décembre à 11h30 en sortant d'un autre lycée. Il allait manger. Je l'ai récupéré à 20 heures, il était traumatisé", déplore une mère de famille. Les images ont fait réagir le ministre de l'Éducation nationale. "J'ai été choqué. Je demande juste qu'on remette les choses dans leur contexte", a déclaré Jean-Michel Blanquer. Depuis lundi 3 décembre, plusieurs lycées de Mantes-la-Jolie sont le théâtre de violences et d'affrontements.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police interpelle des élèves près du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre 2018.
La police interpelle des élèves près du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre 2018. (CELINE AGNIEL / AFP)