Lycéens : la vidéo polémique

151 élèves ont été interpellés jeudi à Mantes-la-Jolie (Yvelines) en marge de violence à côté de deux lycées. La vidéo fait encore polémique.

Voir la vidéo

La vidéo n’en finit pas de faire polémique. Jeudi 6 décembre, 151 lycéens ont été interpellés par la police, genoux à terre, mains sur la tête ou dans le dos à Mantes-la-Jolie (Yvelines). L’auteur de la vidéo, encore inconnu, lâche même une petite phrase : "Voilà une classe qui se tient sage". Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a réagi vendredi 7 décembre. "J’ai évidemment été choqué, a-t-il dit, mais je demande que, dans ce monde, où l’on voit beaucoup de choses très partielles, on remette les choses dans son contexte".

Légal

À Mantes-la-Jolie, la scène a fait suite à des scènes de violence : voitures et poubelles qui s’embrasaient, à tel point que les CRS avaient dû intervenir. C’est à ce moment qu’un groupe de lycéens avait dû s’enfuir et s’est retrouvé coincé dans un jardin. "Le temps des fouilles, des palpations, ça a duré 1h30. Ils nous classifient selon les armes qu’on avait", témoigne l’un d’entre eux après la garde à vue. Certains avaient des bâtons ou des barres de fer, a indiqué la police, alors que d’autres jeunes étaient cagoulés.
Pour les autorités, l’action était légale même si la méthode n’est pas la plus optimale. Seize mineurs seront présentés à un juge pour enfants. Le Défenseur des droits s’est saisi du dossier.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police interpelle des élèves près du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre 2018.
La police interpelle des élèves près du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre 2018. (CELINE AGNIEL / AFP)