Calendrier, nouvelles formations, listes d'attente... Ce qui va changer sur Parcoursup en 2019

Les lycéens peuvent d'ores et déjà s'informer sur la plateforme d'inscription dans l'Enseignement supérieure. Quelles sont les différences avec la première mouture de Parcoursup, qui a essuyé les plâtres l'année dernière ?

La version 2018 du site Parcoursup, sur lequel les lycéens doivent renseigner leur souhait dans l\'Enseignement supérieur. 
La version 2018 du site Parcoursup, sur lequel les lycéens doivent renseigner leur souhait dans l'Enseignement supérieur.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Après de vives critiques en 2018, à quoi ressemblera Parcoursup en 2019 ? La nouvelle version de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur, lancé en début d'année, est en ligne, jeudi 20 décembre. "Parcoursup.fr a évolué pour répondre aux recommandations des usagers", se sont félicités les ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur dans un communiqué.

"Les lycéens vont pouvoir dans un premier temps étudier l'offre de formation, notamment pendant les vacances de Noël. (...) Il faut que l'offre de formation soit plus claire pour permettre aux jeunes de mieux se repérer", a défendu Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, dans un entretien au Parisien. Calendrier, formations, liste d'attente... Voici les nouveautés de cette version 2019 de Parcoursup.

Une procédure qui débute et s'achève plus tôt

Contrairement à l'année dernière – la plateforme avait été mise en ligne le 15 janvier 2018 et les préinscriptions en première année avaient débuté le 22 janvier –, les lycéens ont trois semaines de plus pour s'informer sur la procédure et commencer à faire leurs choix. Ils pourront commencer à formuler jusqu'à 10 choix de formation, "sans avoir besoin de les classer"le 22 janvier et auront jusqu'au 14 mars 2019 pour le faire. Les lycéens pourront ensuite finaliser leur dossier et confirmer leurs vœux jusqu'au 3 avril 2019. En 2018, cette étape était fixée au 31 mars. 

Les candidats recevront progressivement des réponses de la part des formations demandées dès le 15 mai 2019 (contre le 22 mai en 2018). La grande nouveauté est que la fin de la procédure principale est fixée au 19 juillet 2019, contre le 5 septembre en 2018, selon les informations de France Inter. Le 19 juillet prochain, la quasi-totalité des candidats devraient donc avoir reçu des réponses et devront confirmer leur inscription dans la formation choisie, selon Jérôme Teillard, chargé de Parcoursup au ministère de l'Enseignement supérieur. Comme le précise France Inter, quelque 119 000 candidats – 14% d'entre eux – étaient encore sans proposition à cette date à l'été 2018.

Ceux n'ayant pas encore obtenu de réponse positive bénéficieront, comme l'an dernier, d'une phase complémentaire entre les mois de mai et de septembre. Ils pourront "envisager d'autres choix de formation" et "formuler de nouveaux vœux", mais aussi "bénéficier de l'accompagnement individualisé" de la commission d'accès à l'enseignement supérieur de leur académie, précise le ministère

Plus de 1 000 formations supplémentaires

D'après le ministère, "14 000 formations sont désormais recensées sur Parcoursup", contre environ 13 000 dans la première version de la plateforme. Les ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur précisent que "pour la première fois cette année", 350 instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) et 150 établissements de formation en travail social (EFTS) sont désormais intégrés à l'offre disponible sur le site. 

"C'est un progrès majeur pour les candidats aux métiers de soins infirmiers, qui pourront désormais candidater avec un dossier unique sans avoir à se déplacer ni à payer les frais de multiples concours", défendent les ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur. Pour les IFSI, l'admission se fera donc sur dossier et non plus sur concours – et ce, gratuitement. Les candidats pourront présenter "un dossier unique", avec "la possibilité de candidatures multiples" à plusieurs IFSI, "sans frais"

Des formations préférées et un répondeur

C'est l'une des principales nouveautés de Parcoursup 2019, au-delà de la révision du calendrier et des formations proposées. Comme le précise Le Monde, les lycéens pourront, une fois passé le baccalauréat, choisir des "formations podium", c'est-à-dire celles qu'ils souhaitent intégrer en priorité.

Autre innovation : la création d'un "répondeur automatique", qui sera disponible lui aussi après les épreuves du bac. Il s'agit d'un dispositif permettant aux candidats d'accepter une proposition, sans devoir se connecter sur la plateforme. "L'an dernier, nous avons entendu beaucoup de candidats dire : 'Je suis en vacances, mais je dois aller voir tous les jours sur la plateforme pour être sûr de ne pas rater une proposition'", a confié Frédérique Vidal dans Le Parisien. Ce répondeur est en cours de finalisation, a précisé la ministre.

Des listes d'attente plus lisibles

La ministre de l'Enseignement supérieur a également dévoilé une autre nouveauté de cette version 2019 de Parcoursup, dans son entretien au Parisien. "Le candidat sur liste d'attente pourra connaître non seulement son rang, mais aussi celui du dernier appelé l'année d'avant", a-t-elle annoncé. "S'il voit que d'autres avant lui ont été pris alors qu'ils étaient 700e sur liste d'attente pour une formation de 500 places, cela le déstressera", a-t-elle assuré.