Cet article date de plus de quatre ans.

Evacuation de la fac de Tolbiac : la préfecture de police assure qu'elle n'a constaté "aucun blessé grave"

La préfecture précise qu'aucun blessé en lien avec l'opération "n'a été hospitalisé dans les services de réanimation, tant médicale que chirurgicale ou neurochirurgicale".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiants de la faculté de Tolbiac manifestent à Paris, le 20 avril 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)

Un démenti formel. La préfecture de police de Paris affirme, dans un communiqué publié vendredi 20 avril, n'avoir recensé "aucun blessé grave", "en lien avec l'opération d'évacuation" de la fac de Tolbiac, à Paris. Le site Reporterre rapportait, plus tôt, qu'un occupant du site a été grièvement blessé après avoir été "déséquilibré par un policier" et être"tombé de plusieurs mètres de hauteur"

La préfecture précise qu'aucun blessé en lien avec l'opération "n'a été hospitalisé dans les services de réanimation, tant médicale que chirurgicale ou neurochirurgicale". Par ailleurs, elle rapporte qu'un jeune homme a été conduit à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière "pour une douleur au coude", et qu'il en est ressorti plus d'une heure après son admission.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme de l'université

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.