Éducation : le permis portable à points

Les portables seront interdits dans les écoles et les collèges dès la rentrée 2018, mais plusieurs établissements scolaires expérimentent déjà des mesures pour instaurer un bon usage du téléphone mobile. 

Voir la vidéo
France 3

Le smartphone serait-il la nouvelle extension de la main des adolescents ? Ici, à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne), la quasi-totalité des élèves en possède un, même les sixièmes. Utilisation frénétique en cours et dérapages sur les réseaux sociaux : l'équipe pédagogique a décidé d'agir en instaurant un permis à points, comme pour les conducteurs. "On voit des jeunes gens qui pilotent des engins formidables, hyper puissants (...) et je suis sûr que ce ne sont pas de bons conducteurs", fait valoir le conseiller principal d'éducation du collège Jean-de-Prades de Castelsarrasin, Bruno Soussirat.

Une expérience à déployer ?

Le système va jusqu'au retrait du portable. La restitution est décidée par une commission composée d'élèves et de parents. Depuis septembre, huit élèves seulement ont perdu leur permis, pour de bonnes raisons selon eux. Désormais les portables sont sagement rangés dans les sacs. Après six mois d'expérience, le premier bilan est positif. Ce collège est le seul en France à pratiquer le "permis-téléphone" ; une expérience à déployer selon l'inspection académique.

(DURAND FLORENCE/SIPA)