Mort d'un étudiant en pharmacie : il participait à une "fête nationale des étudiants en pharmacie", selon l'Université de Picardie Jules Verne

Le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé sa mort lundi dans un communiqué, en précisant que le jeune homme de 23 ans participait à un "week-end d'intégration" organisé en Belgique.

Rouen, en Seine-Maritime.
Rouen, en Seine-Maritime. (GOOGLE MAPS)

L'étudiant en 4e année de pharmacie à Rouen, mort dans la nuit de vendredi à samedi, participait à une "fête nationale des étudiants en pharmacie", selon l'Université de Picardie Jules Verne (UPJV) contactée par France Bleu Picardie mardi 17 septembre.

Un évènement organisé tous les ans

Le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé sa mort lundi dans un communiqué, en précisant que le jeune homme de 23 ans participait à un "week-end d'intégration" organisé en Belgique. Selon l'UPJV, il s'agit en fait d'un événement organisé tous les ans par une université différente. Cette année, c'est l'association des étudiants de l'Université de Picardie Jules Verne qui s'en chargeait. Quatorze universités différentes et 200 étudiants ont pris part cette année à l'événement, affirme l'UPJV.

L'étudiant en pharmacie à l'Université de Rouen a été percuté mortellement par une voiture près du lieu de l'événement, a appris franceinfo auprès d'une source proche du dossier. La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a demandé aux Présidents de l’Université Picardie Jules Verne et de l’Université de Rouen Normandie "de mettre en place une cellule d’aide et de soutien psychologique dès à présent, pour accompagner celles et ceux qui en exprimeraient le besoin". La ministre reçoit mardi midi les fédérations d’associations étudiantes.