Limoges : une professeure d'allemand suspendue après des propos pro-nazi

Deux semaines de suspension ont été prononcées ce mardi pour une professeure d'allemand d'un lycée de Limoges qui a tenu des propos pro-nazi, rapportés par ses élèves à l'administration.

(Illustration lycée © Maxppp)

"Hitler un homme bien, qui a construit des autoroutes, qui aimait la musique ", voici un exemple des phrases notées par les elèves de cette professeure du lycée Renoir de Limoges. Elle vient d'être suspendue deux semaines, après un conseil de discipline exceptionnel ce mardi au rectorat de Limoges.

Pour convoquer un conseil de discipline en urgence, l'affaire a évidemment son importance. Seuls trois élèves de cette classe de première, qui compte une vingtaine d'étudiants, n'avaient pas signé le document attestant les propos de leur professeure d'allemand. Et selon eux, ce type de réflexions était récurrent. Elle aurait également souhaité "voir les chars allemands venir à Limoges " et mater les étudiants récalcitrants...

L'enseignante dénonce les accusations

La professeur d'allemand, proche de la retraite, effectuait sa première année au lycée Renoir. Avant cela, elle aurait changé régulièrement d'établissement à cause de relations compliquées avec les élèves.

L'enseignante ne percevra pas son salaire pendant la durée de sa suspension mais peut encore contester la décision prise par ce conseil de discipline devant le tribunal administratif. D'après le quotidien Le Populaire du Centre , la professeure d'allemand a déposé une main courante et dénonce formellement ces accusations. Quant au lycée et au rectorat, ils n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet.