Les kermesses auront-elles lieu cette année ?

Lundi 8 juin, la ministre de l'Éducation a rappelé que ces fêtes de fin d'année étaient un moment de convivialité, mais la lourdeur du plan Vigipirate décourage certaines écoles, comme à Vincennes.

FRANCE 2

La kermesse est un rituel presque aussi vieux que l'école. Chaque année, l'année scolaire se termine par une grande fête avec stands de jeux, maquillages, spectacles. Mais les tragiques évènements de janvier ont changé la donne. Avec le plan Vigipirate, les écoles vont devoir s'adapter. Une équipe de France 2 s'est rendue à Vincennes.

Un plan trop lourd

Là-bas, les établissements ont décidé de faire une fête, mais sans les parents. "Je trouve ça dommage", regrette un père de famille au micro de France 2. "Je n'ai pas le sentiment qu'il y a des problèmes de sécurité", poursuit-il. Il aurait aimé participer à la kermesse car c'est l'occasion de "regarder tout le travail qui a été fait" pendant l'année et de "rencontrer les autres parents et les autres enfants".

Certains établissements trouvent le plan Vigipirate trop strict, rapporte la journaliste de France 2. Ils refusent de contrôler tous les parents à l'entrée et préfèrent annuler la fête.

Le JT
Les autres sujets du JT