Cet article date de plus de neuf ans.

Les 60 engagements présidentiels passés au crible

France Info a décidé de se pencher sur les principaux et les plus concrets des 60 engagements de François Hollande lors de sa campagne présidentielle. Quelles sont les promesses tenues ? Celles qui sont en cours ? Ou les abandons après seulement douze mois de présidence.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Parti socialiste Autre)

"Le déficit public sera réduit à 3%du PIB en 2013 "

Malgré un effort de 30 milliards dans le budget 2013,
le gouvernement n'y est pas parvenu. La crise dure et c'est en 2014 que le
gouvernement espère un baisse du déficit en dessous de 3%. Le gouvernement ne
parle plus d'équilibre budgétaire
mais prévoit au mieux un déficit de 0,7 % en
2017. 

"*Je renégocierai le traité européen issu de l'accord du 9

décembre 2011* "

 C'est non. Pour les eurobonds (appelés euro-obligations dans
l'engagement numéro 11). En revanche, en juin 2012, un volet sur la croissance
a été rajouté au texte original.

"Maintien engagements internationaux réduction des gazs à effet de serre "

Les experts du Conseil général de l'environnement et du développement durable ont jugé "irréalisables" les engagements pris par la France dans le cadre du paquet climat-énergie européen.

"Reprise du chantier du Centre national de la musique "

"Ce n'est pas possible actuellement", a déclaré Aurélie Filipetti en septembre 2012. La ministre met en avant la "mission musique " ministérielle qui réfléchit sur les problématiques du secteur, reprenant les études effectuées en amont du CNM.

"M *ettre en place un pacte de

confiance et de solidarité entre l'Etat et les collectivités locales
garantissant les dotations à leur niveau actuel* "

Les dotations de l'Etat
baisseront de 3 milliards d'euros en deux ans. Mais le Premier ministre a
annoncé la mise en place d'une enveloppe de 20 milliards d'euros en 5 ans pour
aider les collectivités territoriales sur le long terme.

"Ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires "

François Hollande a annoncé qu'il abandonnait ce projet en mars dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.