Le sport, "angle mort de la scolarisation" selon la Cour des comptes

La Cour des comptes critique l'organisation de l'éducation physique et sportive à l'école dans un rapport publié ce jeudi et que dévoile franceinfo. Le sport est un "angle mort de la scolarisation" résument les Sages, qui pointent des problèmes d'organisation.

Des enfants participent à un cours de sport dans une cour de récréation d\'une école élémentaire de Montpellier, le 10 septembre 2018
Des enfants participent à un cours de sport dans une cour de récréation d'une école élémentaire de Montpellier, le 10 septembre 2018 (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)

Dans ce rapport intitulé "L'école et le sport : une ambition à concrétiser", la Cour des comptes affirme que les trois heures d'EPS prévues à l'école primaire sont rarement mises en œuvre complètement. S'attardant également sur la pratique sportive au collège et au lycée, la Cour déplore le manque de lien avec le mouvement sportif local, tel que les clubs municipaux. Elle critique l'organisation trop complexe des associations scolaires qui gèrent les activités sportives facultatives du mercredi après-midi.

Les équipements sportifs municipaux trop peu utilisés

La Cour des comptes regrette également qu'un grand nombre d'établissements n'ont pas la main sur les équipements sportifs (gymnases, piscines). Ces équipements appartenant aux collectivités locales, les établissements scolaires ont du mal à les utiliser selon leurs besoins spécifiques.

Pour les Sages, à cause du manque de repères nationaux, d'attendus et d'objectifs vérifiables pour chaque sport, il est aujourd'hui impossible de mesurer l'efficacité de l'EPS. De tels objectifs n'existent en effet que pour la natation.