Cet article date de plus de neuf ans.

Le Haut Conseil à l'intégration propose d'interdire le port du voile à l'université

Dans un rapport officiel que s'est procuré Le Monde, le Haut Conseil à l'intégration (HCI) propose d'interdire le port du voile islamique à l'université. Cette proposition, parmi douze autres, a été remise à l'Observatoire de la laïcité en avril, mais celui-ci l'a jugée hors d'actualité lundi. L'Observatoire a été mandaté par le gouvernement pour une mission sur la laïcité, qui devrait aboutir à un projet de loi d'ici quelques mois.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Une proposition qui pourrait relancer la polémique sur le voile. Dans un rapport officiel que s'est procuré Le Monde , le Haut Conseil à l'intégration (HCI) propose une loi interdisant "dans les salles de cours, lieux et situations d'enseignement et de recherche des établissements publics d'enseignement supérieur, les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse ". Autrement dit, la mission propose d'interdire notamment le port du voile islamique pendant les cours.

Sauf que le HCI n'a plus de fonction depuis qu'il a remis son rapport à l'Observatoire de la laïcité au mois d'avril. A cette date, l'Observatoire de la laïcité a été chargé par le président et le Premier ministre d'une mission sur la laïcité, suite à l'affaire Baby Loup, qui devrait conduire à un projet de loi sur la question.

Peu probable que cette proposition soit suivie

Joint par France Info, l'Observatoire de la laïcité indique que les recommandations du HCI "n'engagent que lui " et ne font pas partie du "plan de travail " de l'Observatoire. "Cette question pourra bien entendu revenir sur la table mais à ce jour il y a d'autres urgences ", explique Nicolas Cadene, rapporteur général de l'Observatoire.

Le président de la Conférence des présidents d'université (CPU), Jean-Loup Salzmann, a également indiqué à l'AFP lundi n'avoir "jamais demandé qu'on légifère  contre le port du voile à l'université. Pour la bonne raison que nous ne
sommes pas favorables à une loi. C'est en outre ce que nous avons écrit fin mars au Haut conseil à l'intégration. Par ailleurs, il n'y a aucune aggravation de la 
situation dans les facs ".

Dans ses conclusions sur le
respect de la neutralité religieuse dans l'enseignement supérieur, le Haut Conseil à l'intégration jugeait "préférable d'anticiper ", et citait pour exemple la loi de 2004 sur le voile à l'école qui a "contribué à diminuer les tensions dans les établissements du secondaire ". Depuis, la France a également mis en place une autre loi, entrée en vigueur en 2011, interdisant de dissimuler son visage sur la voie publique, banissant ainsi le voile intégral, à l'origine depuis de plusieurs controverses ou faits divers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.