Cet article date de plus de six ans.

La laïcité, premier axe prioritaire annoncé par Vallaud-Belkacem

Après le refus de certains élèves de respecter la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a engagé des concertations pour préparer "l’Ecole de demain". Au rang des priorités, l’enseignement de la laïcité avec "de nouveaux contenus liés à l'enseignement moral et civique".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, souhaite améliorer l'enseignement de la laïcité © MAXPPP)

200 incidents liés aux attentats de la semaine dernière dans des établissements scolaires. Une quarantaine de cas signalés à la police et la justice. Le constat dressé par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, peut créer un sentiment de malaise en France.

François Hollande s’est exprimé jeudi matin sur la mission de l’Ecole républicaine, "lieu de lumière " permettant "à chaque enfant devenant adulte de forger sa conscience pour devenir un citoyen libre ".

Hollande : "L'école de la République est un lieu de lumière"
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mieux enseigner la laïcité

Et pour lui redonner son éclat, une grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République a été décrétée rue de Grenelle. En pleine période de recrutement de nouveaux enseignants, une première batterie de mesures a été annoncée par la ministre. Les élèves du primaire à la Terminale bénéficieront d’un "enseignement laïc du fait religieux"  qui sera intégré aux cours de morale laïque à partir de la rentrée prochaine. En marge de cet enseignement, des actions spécifiques contre le racisme et l’antisémitisme ont été annoncées. Pour éviter de faire porter aux enseignants l’intégralité de cette tâche, des "spécialistes de la citoyenneté, de la laïcité et de la mémoire " interviendront dans les établissements, sans plus de précisions pour l’instant. 

"Najat Vallaud-Belkacem : "Le premier axe prioritaire, c'est la laïcité"
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A la suite de cette annonce la ministre a lancé une semaine de rencontres avec tous les acteurs éducatifs concernés. Suivra à l’issue de ces entretiens, une deuxième batterie de mesures.

Les maires aussi sur le pont

Najat Vallaud-Belkacem a déjà rencontré les anciens ministres de l’Education nationale mais aussi l’Association des maires de France (AMF), présidée par l’ancien ministre UMP François Baroin. Concernés au premier chef par l’encadrement des enfants, suite à la réforme des rythmes scolaires, les édiles se sont engagés à agir pour le respect des valeurs républicaines.

Pour rendre plus concret ces principes, ils ont appelé à une réflexion avec l’Etat pour "fixer un cadre commun facilitant leur mise en œuvre dans les services publics locaux (restauration et sorties scolaire, tenues, autorisations d’absences, activités périscolaires)".

Des premières pistes de réflexion émergent. S’assurer d’abord que tous les intervenants en contact avec les enfants soient au fait de ces principes et s’engagent à les transmettre. Mieux suivre ensuite les associations subventionnées, pour s’assurer qu’elles ne vont pas à l’encontre des valeurs républicaines.

La laïcité à l'école, reportage de Célia Quilleret
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.