La baisse inquiétante du niveau en maths à l'école

Depuis quelques années, les écoliers et collégiens ont de plus en plus de difficulté avec les mathématiques.Un élève sur cinq serait aujourd'hui incapable de réaliser des exercices dits simples par les professeurs.

FRANCE 2

8 000 collégiens de 3e ont été passés au crible. On leur a fait faire des exercices de maths identiques à des élèves de leur niveau, il y a six ans. D'après les résultats du ministère de l'Éducation, le nombre d'étudiants dits faibles est passé de 15 à 19%, quand les bons sont 15% au lieu de 18%.
Un élève de 3e sur cinq serait ainsi incapable de réussir un exercice de niveau CM2.

Un signe du décrochage scolaire

Pour les enseignants en mathématiques, c'est la preuve que le collège français n'arrive pas à réduire les inégalités de niveau. "Sur le terrain nous constatons dans les classes défavorisées que les enfants se sentent moins impliqués par l'école. Le décrochage scolaire est de plus en plus fort, les enseignants ne sont pas formés à ce genre de public", exprime ainsi Bernard Egger.

Pour la ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, cela rappelle la nécessité de la réforme du collège pour que tous les élèves maîtrisent les fondamentaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rentrée scolaire dans un collège du Mans (Sarthe) en classe de 6e, en septembre 2003 
Rentrée scolaire dans un collège du Mans (Sarthe) en classe de 6e, en septembre 2003  (MAXPPP)