L'université portugaise Pessoa veut s'étendre en France

INFORMATION FRANCE INFO | Après avoir ouvert une antenne à Toulon, l'université privée Fernando-Pessoa compte s'installer à Béziers en septembre prochain, avec le soutien de la mairie de la ville. Selon nos informations, la ministre de l'Enseignement supérieur va porter plainte contre cette université portugaise "qui n'est pas habilitée à délivrer des diplômes à l'étranger ".

(Célia Quilleret Radio France)

L'installation de l'université portugaise Fernando-Pessoa à
Toulon avait fait polémique en décembre dernier, avec la plainte du
gouvernement
. Mais cela n'a apparemment pas refroidi la direction. Jeudi, le
sénateur-maire de Béziers a annoncé la création d'une autre antenne de
l'établissement dès la rentrée 2013.

190 étudiants en septembre prochain

"J'ai entendu parler l'an dernier de ce centre
universitaire et j'ai pris contact tout de suite avec son directeur en France
pour savoir si éventuellement il envisageait de créer d'autres centres. Il est
venu à Béziers à plusieurs reprises et a décidé d'y installer la seconde et
dernière université Fernando-Pessoa
", explique Raymond Couderc.

L'université devrait s'installer dans un ancien IUT de la
ville. 190 étudiants sont attendus à la rentrée 2013 pour suivre des formations
de chirurgie dentaire, d'orthophonie ou d'architecture. "Le succès que
nous rencontrons à Toulon nécessitait d'agrandir nos locaux, mais il n'est pas
facile d'en trouver, d'où l'idée d'en ouvrir dans une deuxième ville
", a
expliqué Bruno Ravaz, vice-président du centre universitaire Fernando-Pessoa France.

Une nouvelle plainte du gouvernement

Du côté du rectorat de Montpellier, on explique avoir bien
reçu une demande d'installation mais elle a été refusée. La direction de
l'établissement a donc décidé de passer en force. " Si c'est ça, on va
faire exactement ce qu'on a fait à Toulon, c'est-à-dire qu'on va déposer une
plainte
" , a annoncé Geneviève Fioraso. La ministre de l'Enseignement
supérieur a précisé que "le ministère de l'Education portugais a déjà
répondu que l'Université Pessoa n'était pas habilitée à délivrer des diplômes à
l'étranger
". 

Mais la perspective d'une nouvelle plainte ne semble pas inquiéter la direction du centre universitaire. Son vice-président, Bruno Ravaz, "ne voit en vertu de quoi les formations de santé seraient le monopole de l'Etat ". 

L'annonce d'une nouvelle antenne à Béziers inquiète aussi dans
les filières concernées. L'Ordre national des chirurgiens dentistes envisagerait
également de porter plainte contre l'établissement universitaire. 

Les syndicats étudiants voient également d'un très mauvais oeil l'annonce de cette nouvelle antenne. Pour l'Union des étudiants en chirurgie dentaire, l'université portugaise met en place un détournement du numerus clausus. 

Les étudiants appellent à la mobilisation du 11 au
15 mars prochain dans les campus. Un rassemblement est également prévu avec les syndicats de dentistes le 15 mars à La Garde, près de Toulon, devant l'établissement privé.