Kermesse en Corse : polémique et plainte en raison de chants arabes

A Prunelli di Fiurmobu, des enseignantes ont été victimes de menaces de la part de parents d’élèves qui refusent que leur enfant chante des couplets en langue arabe pour la fête de l'école. La kermesse a été annulée par mesure de sécurité, une plainte contre X déposée.

(La kermesse de fin d'année de l'école de Prunelli-di-Fiumorbu était prévue le 26 juin © Fotolia)

L’inspection d’académie de la Corse a porté plainte contre X après des menaces contre deux institutrices de l’école du village de Prunelli-di-Fiumorbu. Les enseignantes voulaient faire chanter aux élèves la chanson "Imagine" de John Lennon pour la kermesse de l’école, prévue le 26 juin prochain. 

Les enseignantes souhaitaient faire interpréter cet hymne à la liberté en plusieurs langues, mais certains parents se sont opposés à ce que leurs enfants chantent les couplets en arabe.

Un amalgame entre langue et religion

Ces parents d’élèves ont intimidé les institutrices à la sortie de l'école. Ils ont aussi menacé de perturber le déroulement de la kermesse. La fête a donc été annulée et les enseignants ont exercé leur droit de retrait lundi. Ils ont déploré dans un communiqué "l'amalgame entre langue et religion ainsi que la désinformation véhiculée par certains parents", dans ce village corse à forte communauté maghrébine.

D’autres parents soutiennent les institutrices. Pauline Peraldi, la représentante des parents d’élèves, s’est insurgée : "Ca me pose beaucoup de problèmes que les enseignants ne puissent pas exercer leur métier sereinement ", indiquait-elle avant de déplorer certains propos postés sur les réseaux sociaux. "Je pense qu’on a dépassé des limites infranchissables ".

"Ca me pose problème que les enseignants ne puissent pas exercer leur métier sereinement" Pauline Peraldi, représentante des parents d'élèves de Prunelli-di-Fiumorbu.
--'--
--'--

Le recteur d'académie, Michel Barat a également apporté son soutien aux enseignants. Il a dénoncé une "attitude inqualifiable contre les valeurs que représente l'école" .

"C'est le retour de la chasse aux sorcières", Michel Barat, recteur d'académie de la Corse
--'--
--'--

Une réunion doit être organisée jeudi à 18 heures pour désamorcer les tensions entre parents et élèves. Si le maire de Prunelli-di-Fiumorbu, Pierre Siméon de Buochberg,doute qu'une solution puisse être trouvée pour la kermesse, il espère au moins "repartir sur de bonnes bases" pour la rentrée.

A LIRE AUSSI ►►► 100 millions sur trois ans contre le racisme et l'antisémitisme