Jeu du foulard : un couple de parents tire la sonnette d'alarme après la mort de leur fils

Tom, un garçon de 11 ans, est décédé en février dernier dans le Calvados. Il a succombé au fameux jeu du foulard, jeu de suffocation par strangulation. Ses parents ont accepté de témoigner pour tirer un signal d'alarme.

FRANCE 3

C'était le 22 février. Quelques heures plus tard, Tom, 11 ans, décédait au CHU de Caen (Calvados). À visage couvert, ses parents ont tous deux tenu à témoigner, car ils ne comprennent toujours pas pourquoi leur fils, collégien de 6e, plein de vie, a succombé au jeu de foulard, un jeu de strangulation.

"Il ne faut pas faire l'autruche"

L'impensable s'est produit dans cette famille jusqu'ici sans histoire. Et malgré l'immense vide et la douleur, le couple mène désormais son combat pour que cela n'arrive ni à leur fille ni aux autres. "J'ai perdu mon fils parce que je ne savais pas que ce jeu-là existait. J'ai envie de dire aux autres parents : 'Parlez-en'. Et puis surtout, qu'il y ait de la prévention de faite dans les écoles. Il existe des associations, des organismes. Il ne faut pas faire l'autruche, ce n'est pas un sujet tabou", confie la mère de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves d\'un collège de Tinténiac (Ille-et-Vilaine), le 23 septembre 2011.
Des élèves d'un collège de Tinténiac (Ille-et-Vilaine), le 23 septembre 2011. (DAMIEN MEYER / AFP)