"J'ai été frappé au sol" : le témoignage d'un professeur agressé par l'un de ses élèves

Un enseignant de lettres a été agressé à un arrêt de tramway par trois individus à Grenoble (Isère). C'est l'un de ses élèves qui avait imaginé la scène. 

France 2

L'an dernier, le nombre d'incidents dénoncés par les enseignants a augmenté de 7%. Un enseignant de Grenoble (Isère) a été victime d'une agression commanditée par l'un de ses élèves. Il témoigne dans le 20 Heures. "Je suis enseignant de lettres au lycée Emmanuel-Mounier, à Grenoble. C'était un vendredi soir, le 9 février de l'année dernière. Je suis sorti de mon lycée. J'ai vu 3 individus à l'arrêt de tramway qui avaient des masques en forme de tête de mort", commente-t-il.

"C'est l'un de mes élèves qui avait organisé le guet-apens"

Tout s'est déroulé très vite. "J'ai tourné le dos et j'ai senti qu'on me poussait. Je suis tombé sur les rails et à ce moment-là j'avais perdu connaissance. J'ai été frappé au sol. Quand j'ai repris connaissance, j'avais un doigt qui était luxé, qui me faisait très mal. J'avais le nez qui saignait abondamment, il était cassé. J'avais les dents de devant qui bougeaient beaucoup. Il y a eu une dent à arracher. D'après l'enquête, c'est l'un de mes élèves qui avait organisé le guet-apens", révèle-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enseignant de lettres a été agressé à un arrêt de tramway par trois individus à Grenoble (Isère). C\'est l\'un de ses élèves qui avait imaginé la scène. 
Un enseignant de lettres a été agressé à un arrêt de tramway par trois individus à Grenoble (Isère). C'est l'un de ses élèves qui avait imaginé la scène.  (France 2)