Île-de-France : 100 chambres d'hôtel mises à disposition des étudiants en grande précarité "dans les tout prochains jours", annonce le conseil régional

Il s'agit d'une mise à disposition gratuite pour les étudiants, la Région prenant entièrement en charge le coût de la location, pour un coût de 900 000 euros.

Article rédigé par
Avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'un hôtel à Paris, le 6 août 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le conseil régional d’Île-de-France a annoncé la mise à disposition de 100 chambres d'hôtel pour les étudiants les plus précaires, rapporte France Bleu Paris, jeudi 4 février. La Région précise que "dans les tout prochains jours", 100 chambres seront proposées parmi les établissements du groupe Accor, l'un au niveau de la porte de Saint-Ouen, l'autre à proximité de la porte de Châtillon.

Une mise à disposition gratuite pour les étudiants, la Région prenant entièrement en charge le coût de la location, pour un coût de 900 000 euros.Le dispositif prévoit aussi que des bénévoles de la Croix-Rouge seront présents auprès des étudiants pour assurer un suivi social. Les intéressés doivent s'inscrire auprès de leur école, université ou Crous. "On a déjà été alertés sur des cas d'étudiants en train de dormir dans des parkings, près des universités parfois ou qui squattent à plusieurs dans des logements exigus", explique Farida Adlani, la vice-présidente de la Région en charge de la Santé et des Solidarités.

"L'objectif est d'offrir un toit pour les accueillir dans des conditions dignes."

Farida Adlani, vice-présidente de la Région en charge de la Santé et des Solidarités

"En termes de logement, c'est vraiment un pansement sur une jambe de bois", déplore Anniela Lamnaouar, la vice-présidente de la Fage chargée des affaires sociales. L'Unef réclame également une augmentation des aides au logement et l'exonération des loyers dans les résidences universitaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.