Harcèlement scolaire : un père de famille témoigne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Harcèlement scolaire : un père de famille témoigne
Harcèlement scolaire : un père de famille témoigne Harcèlement scolaire : un père de famille témoigne (France info)
Article rédigé par franceinfo - N.El Khaouadi, J.Debose
France Télévisions
franceinfo
Le ministre de l’Éducation nationale a convoqué tous les recteurs pour un audit sur le harcèlement scolaire. Les équipes de France Télévisions ont rencontré une famille dont l’enfant a dû être déscolarisé, car le rectorat refusait de lui affecter un autre établissement.

Depuis la rentrée, l’école se fait à la maison pour Jeanne, seule solution trouvée pour éviter que la jeune fille ne soit harcelée dans un collège. “Mon frère a été à un collège où ça ne s’est pas très bien passé”, avance-t-elle. Il y a quatre ans, son grand frère a été victime de harcèlement scolaire. Le traumatisme est toujours vif dans la famille. Pour le père, il est hors de question de mettre sa fille dans le même établissement. 

Une requête enfin acceptée 

Il a demandé cinq fois au rectorat de pouvoir changer d’établissement avec des preuves à l’appui, mais jamais on ne lui a accordé le changement. Les refus sont justifiés par un manque de place dans les établissements, un mensonge pour le père de famille. “Il y avait des places disponibles. On se réfugie derrière un supposé manque de place”, précise-t-il. Après plusieurs mois de bras de fer, le rectorat a accepté la requête, une décision qui intervient quelques jours après la mort de Nicolas à Poissy (Essonne).  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.