Harcèlement scolaire : témoignage d’une ancienne victime

Le phénomène touche 5 à 10% des élèves chaque année en France. A l’occasion de la journée nationale contre le harcèlement scolaire, jeudi 5 novembre, France Télévisions a recueilli le témoignage d’une ancienne victime. 

France 2

Durant quatre longues années, de la classe de 6e jusque sa sortie du collège, Marving a été un enfant harcelé. Âgé aujourd’hui de 26 ans, il revient dans un collège, toujours pénétré par son "cauchemar". "Je ressens toujours cette même frustration, ces flashbacks qui reviennent en moi". Il en témoigne à Amiens (Somme), face à des collégiens. "On m’appelait ‘boutonneux’, ‘calculatrice’, ‘binoclard’, ‘pustules’", se remémore-t-il. 

Briser le silence 

Marving devient ensuite la bête noire de sa classe, et connaît les coups, les injures et les menaces de mort. Un jour, il est violenté dans les vestiaires. "Je ne peux plus tourner mon poignet, je ne peux plus plier mon bras", confie-t-il aux jeunes élèves, choqués. En 2014, le jeune homme rencontre le succès avec une chanson sur YouTube, qui raconte l’histoire d’une jeune fille harcelée. Sous le nom Hazerka, Marving est désormais chanteur et influenceur sur les réseaux sociaux. Il aide les victimes de harcèlement et a écrit un livre : Plus jamais seul. 



Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant sur deux, dès 7 ans, est victime d\'attaques et de moqueries selon l\'Unicef (photo d\'illustration).
Un enfant sur deux, dès 7 ans, est victime d'attaques et de moqueries selon l'Unicef (photo d'illustration). (SOPHIE DUPRESSOIR / HANS LUCAS / AFP)