Harcèlement scolaire : des adolescents libèrent leur parole

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France 3 Île-de-France, M.Laban, C.Mirabeau, B.Moignoux, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

Des associations luttent sur le terrain pour sensibiliser les élèves au harcèlement scolaire et également pour que la parole se libère. Un adolescent a accepté de témoigner devant les caméras du 12/13.

À Meaux (Seine-et-Marne), Enzo, 17 ans, a la tête remplie de traumatismes dont il a du mal à se défaire. De l'école primaire au lycée, il s'est fait harceler. "C'était des jeux, sauf que j'étais la victime du jeu. Après, c'était beaucoup de moqueries sur mon physique, sur mon attitude", témoigne l'adolescent. Et c'était tous contre un. Pendant des années, Enzo a subi, n'a rien dit, et a fait semblant que tout allait bien face à son entourage qui ne se doutait de rien.

Aujourd'hui, Enzo avance à son rythme

Mais un jour, son corps lui a dit stop. "Je me suis scarifié. Personne ne le savait pendant très longtemps. Après, j'ai eu des séquelles assez graves et j'ai été mis dans un service de soins pour guérir mes blessures", explique Enzo. Aujourd'hui, le jeune homme avance à son rythme, entre consultations psychiatriques et lycée. C'est dans la musique, le dessin et l'écriture qu'il a trouvé refuge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.