François Hollande annonce l'"acte 2" de la refondation de l'école

Le président de la République, qui adressait ce mercredi ses vœux au monde éducatif à la Sorbonne à Paris, a présenté un "plan d'action" pour la rentrée prochaine, qui comprend notamment un enseignement aux médias, des cours sur le fait religieux, ou encore des réserves citoyennes" qui pourraient intervenir en soutien dans les établissements scolaires.

(Le président de la République adressait ses voeux au monde éducatif à la Sorbonne © Capture d'écran LCP)

 "Face à l’onde choc, vous n’êtes pas seuls : nous serons à vos côtés pour vous épauler… ", assurait ce mercredi dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris le président de la République lors de ses vœux au monde de l’éducation. Après l’émoi suscité par les réactions violentes dans certaines classes après les attentats contre Charlie Hebdo, François Hollande a présenté un " plan d'action" pour la rentrée prochaine.

"je veux ouvrir devant vous l'Acte 2 de la refondation de l'école" - François Hollande
--'--
--'--

L'"Acte 2 de la refondation de l'école", lequel comprend notamment un enseignement aux médias, des cours sur le fait religieux, ou encore des "réserves citoyennes " qui pourraient intervenir en soutien dans les établissements scolaires.

"Aucun incident" à l'école "ne sera laissé sans suite"

"Tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l'autorité " des enseignants fera l'objet d'un signalement au chef d'établissement. "

"Aucun incident à l'école ne sera laissé sans suite" - François Hollande
--'--
--'--

Aucun incident , promet le président, ne sera laissé sans suite " : "Chaque fois qu'il y aura une mise en cause de la dignité, de l'égalité entre jeune fille et jeune garçon, qu'il y aura une pression, un mot qui sera prononcé qui met en cause une valeur fondamentale de l'école et de la République, il y aura une réaction. "

Des groupes de volontaires dans chaque académie   

Sur l’annonce de "réserves citoyennes", celles-ci pourraient être créées dans chaque académie et seraient constituées de groupes de volontaires, afin, le cas échéant, d’intervenir en soutien dans les établissements scolaires, après les dérives constatées à la suite des récents attentats. Parmi les intervenants possibles : avocats, journalistes, acteurs culturels. François Hollande a aussi dit souhaiter que le 9 décembre, journée de la laïcité, soit célébrée dans chaque établissement, et que la capacité à faire partager les valeurs de la République figure dans les concours de recrutement des enseignants.