Essonne : un lycée punit les élèves en les enfermant huit heures dans une petite pièce

Dans un collège et lycée privé de l'Essonne, les élèves qui trichent sont retenus jusqu'à huit heures dans une toute petite pièce. Des enfants et parents dénoncent ces méthodes.

FRANCE 2

C'est une petite pièce d'environ 6 m² sans fenêtres. Les élèves soupçonnés de tricherie du lycée et collège Saint-Louis Saint-Clément de Viry-Châtillon (Essonne) y passent jusqu'à huit heures, isolés. La punition serait justifiée selon la direction de l'école. "Le lieu importe peu, l'essentiel c'est sa réflexion véritablement sur ce qu'il a fait, sur l'acte qu'il a fait pour que ça ne se reproduise plus", défend la directrice adjointe du lycée, Isabelle Suzzoni. Cette sanction a été mise en place il y a quelques semaines. Un courrier a été envoyé aux parents d'élèves.

Une émotion des élèves et des parents

La punition n'est pas bien acceptée par les collégiens et lycéens. "On pense qu'un simple zéro pourrait suffire à montrer aux élèves que la triche c'est mal (...) ça peut être un peu traumatisant", avance une élève. Face à l'émotion suscitée, la direction envisage d'emménager ou même de supprimer la sanction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un collège et lycée privé de l\'Essonne, les élèves qui trichent sont retenus jusqu\'à huit heures dans une toute petite pièce. Des enfants et parents dénoncent ces méthodes.
Dans un collège et lycée privé de l'Essonne, les élèves qui trichent sont retenus jusqu'à huit heures dans une toute petite pièce. Des enfants et parents dénoncent ces méthodes. (FRANCE 2)