Éducation : le stage de juin "arrive sans forcément d’objet", déplore le porte-parole de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Éducation : le stage de juin "arrive sans forcément d’objet", déplore le porte-parole de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public
Éducation : le stage de juin "arrive sans forcément d’objet", déplore le porte-parole de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public Éducation : le stage de juin "arrive sans forcément d’objet", déplore le porte-parole de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Une des nouveautés pour les élèves de seconde est de faire un stage au mois de juin. Mais à trois semaines de l'échéance, la majorité des élèves n'a toujours pas trouvé de solution.

Un stage en entreprise d’une durée de deux semaines. C’est une première, et c’est désormais obligatoire pour tous les lycéens des filières générales et technologiques. Pour Laurent Zameczkowski, porte-parole de la PEEP (Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public), le problème réside dans l’intérêt du stage. "On avait déjà alerté sur ce risque de se trouver avec énormément d'élèves qui cherche au même moment un stage Dans un cadre qui n’est pas concerté pour occuper les élèves au mois de juin pour cette fameuse opération reconquête du mois de juin (…) Ce stage arrive sans forcément d’objet", explique-t-il.

Des élèves qui vont se retrouver chez eux

Ce nouveau stage obligatoire a été mis en place pour que les élèves de seconde en filières générale et technologique ne partent pas en vacances avant la fin de l'année scolaire. "Les élèves qui n’ont pas de stage risquent de se retrouver, comme chaque année, à la maison", estime le porte-parole de la PEEP.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.