Éducation : le Bac va revoir sa copie

Le ministre de l'Éducation nationale lance une vaste réforme du baccalauréat, deux siècles après sa création.

FRANCE 3

En finir avec le bachotage et redonner du sens au baccalauréat, c'est l'objectif du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, qui annonce un bac plus adapté à chaque lycéen. D'abord, l'examen sera simplifié dès 2021 et seules quatre matières seront présentées le jour J, tandis que les autres disciplines seront traitées en contrôle continu.

Modèle allemand

L'idée est de permettre à chaque lycéen de choisir ses matières de prédilection dès la seconde afin de mieux s'orienter, et de le faire plus tôt. Autre proposition : la suppression des filières L, ES et S et ce, dès la rentrée 2018. Le but, renforcer l'orientation professionnelle pour plus d'adéquation entre formation et métiers. Une idée calquée sur le modèle allemand où les jeunes sont davantage formés par les entreprises. La réforme est plutôt bien accueillie par les parents, leur seule crainte est qu'elle soit menée dans la précipitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bac se passait à l\'origine -à partir de 1808- à l\'oral. C\'est en 1830 qu\'apparait la première épreuve écrite du baccalauréat. Ici l\'épreuve de philosophie en 2009, au lycée Chaptal à Paris.
Le bac se passait à l'origine -à partir de 1808- à l'oral. C'est en 1830 qu'apparait la première épreuve écrite du baccalauréat. Ici l'épreuve de philosophie en 2009, au lycée Chaptal à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)