Académie : des métiers au féminin

Inflexible depuis toujours, l'Académie française pourrait faire entrer dans son dictionnaire les dénominations féminisées des métiers. Un rapport doit être remis jeudi 28 février dans ce sens.

France 3

C'est une révolution qui se prépare peut-être. Et si l'Académie française était enfin prête à féminiser les noms de métiers ? Un rapport est en tout cas remis dans ce sens, jeudi 28 février. Le ou la ministre ? Le procureur ou la procureure ? L'auteur, l'autrice ou l'auteure ? C'est sur ces questions que doit statuer l'Académie française, qui n'est pas tout à fait en avance sur le sujet.

"Une norme totalement désuète"

"L'Académie française a longtemps maintenu une norme totalement désuète : la norme du XIXe siècle, qui datait d'une époque de minoration de la femme, laquelle n'avait pas accès aux professions éminentes, et donc une époque où le masculin était général", explique le linguiste Bernard Cerquiglini. Inflexible depuis toujours sur le sujet, l'Académie pourrait changer d'avis et faire rentrer ces dénominations féminisées dans le vocabulaire de son dictionnaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Institut de France, qui abrite l\'Académie française, quai de Conti, à Paris, le 1er février 2016.
L'Institut de France, qui abrite l'Académie française, quai de Conti, à Paris, le 1er février 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)