Désintox. Non, le nombre d'élèves dans le secondaire n'a pas baissé.

Le secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique Olivier Dussopt a justifié la suppression de 1800 postes d'enseignants par la baisse du nombre d'élèves dans le secondaire.

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a annoncé la semaine dernière une hausse de 850 millions d'euros du budget de l'éducation nationale, mais aussi la suppression de 1800 postes de fonctionnaires, en majorité des profs du second degré. Rien que de plus normal, à en croire son camarade du gouvernement Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, qui a expliqué le lendemain, que cette baisse se justifiait... par celle des élèves.

« C’est un choix qui est fait de mettre des moyens sur l’Éducation Nationale. De tenir compte à la fois de la démographie scolaire qui se traduit par une diminution des effectifs, notamment dans le secondaire, de réorganiser l’administration.»

Moins d'élèves, donc moins de profs. Logique en apparence. Mais faux. Car d’après la Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance, le nombre d’élève dans le secondaire va au contraire croître jusqu’en 2022 au moins, surtout au collège. A la rentrée 2017, le nombre d'élèves avait cru de 50 000. En 2018, la progression sera de 26 000. En 2019, elle, sera de 40 000. 
Une croissance constante depuis 2009, due à la démographie.

L'explication est simple : les générations nées en 2003 et 2004 quitteront en 2018 et 2019 le premier cycle, et seront remplacées par les générations 2007 et 2008, plus nombreuses. En 2008, il y avait eu 828 000 naissances, contre 793 000 en 2003.

Et même si la hausse sera moindre dans certaines filières, comme la filière professionnelle ou technologique, l'argument de la baisse, n'en est donc pas un. Contacté par Désintox, le cabinet d'Olivier Dussopt a reconnu que le secrétaire d'Etat s'était un peu emmêlé dans les courbes.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/DesintoxLiberation/
Sur Twitter : https://twitter.com/libedesintox
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Désintox. Non, le nombre d\'élèves dans le secondaire n\'a pas baissé.
Désintox. Non, le nombre d'élèves dans le secondaire n'a pas baissé. (ARTE/LIBÉRATION/2P2L)