Bizutage : l'université de Rennes 2 prend des sanctions après la diffusion d'images "dégradantes"

Après le week-end d'intégration des étudiants en Staps de l'université Rennes 2, des images jugées dégradantes avaient été diffusées sur les réseaux sociaux. L'université a pris des sanctions, rapporte France Bleu Armorique.

L\'université de Rennes 2, en Ille-et-Vilaine (image d\'illustration)
L'université de Rennes 2, en Ille-et-Vilaine (image d'illustration) (MAXPPP)

L'université de Rennes 2 a pris des sanctions, après la diffusion sur les réseaux sociaux de photos et de vidéos montrant des étudiants dans des "situations dégradantes et sexistes" lors d'un week-end d'intégration, rapporte France Bleu Armorique.

Une enquête interne ouverte

Sur ces images, on y voit un étudiant boire l'eau des toilettes, une étudiante se baigner dans une fontaine du centre-ville, une autre faire de la danse autour d'une barre dans une rame de métro. L'image la plus commentée est celle d'un étudiant devant une guirlande de 128 soutiens-gorge.

Le bureau des étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) qui a organisé le week-end, a été sanctionné. L'université a engagé une procédure de résiliation de son agrément et suspend ses activités sur l'ensemble des campus. Une enquête interne est lancée et le procureur de la République a été alerté. "J'ajoute que les organisateurs avaient été reçu par le conseiller juridique de l'université et qu'ils connaissaient les risques", a précisé Olivier David, le président de Rennes 2, à France Bleu Armorique.