Cet article date de plus de neuf ans.

Bac : une mère tente de remplacer sa fille à l'épreuve d'anglais

Une mère a tenté de se substituer à sa fille mercredi afin de passer l'épreuve d'anglais à sa place dans un lycée parisien. La vigilance d'une surveillante a permis de démasquer la fausse candidate, âgée de 52 ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Une mère de 52 ans est vraisemblablement allée
trop loin pour aider sa fille à obtenir son bac. Cette quinquagénaire a été
prise en flagrant délit hier mercredi, au moment où elle tentait de prendre la
place de sa fille lors d'une épreuve d'anglais du baccalauréat dans un lycée
parisien. En milieu d'après-midi, le directeur de ce lycée privé parisien du Xe
arrondissement a appelé la police.

Cette femme de 52 ans s'est présentée à
la place de sa fille pour l'épreuve d'anglais. C'est une surveillante qui a repéré
le stratagème. En effet, l'examinatrice avait déjà vu la lycéenne lors d'une
épreuve de philosophie dans le même établissement deux jours auparavant. Les
policiers ont conduit la mère au commissariat du Xe arrondissement où elle a
été entendue avant d'être relâchée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.