Cet article date de plus de huit ans.

Au lycée, "ce que soulève la jupe" fait polémique

Les groupes locaux de Loire-Atlantique liés au mouvement anti-mariage pour tous dénoncent une opération, "Ce que soulève la jupe", lancée par l'académie de Nantes. Vendredi, les garçons de certains lycées sont invités entre autres à se rendre en jupe dans leur établissement, pour lutter contre le sexisme.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  ("Ce que soulève la jupe", une journée pour parler du sexisme au lycée © Maxppp)

La polémique s'est propagée en un rien de temps ce mercredi sur les réseaux sociaux. A l'origine, cette journée présentée par l'académie de Nantes : "Ce que soulève la jupe". Vendredi, le conseil académique de la vie lycéenne, qui a lancé l'opération, propose d'"inviter filles et garçons, élèves et adultes, le temps d'une journée événement, à porter une jupe ou un autocollant 'je lutte contre le sexisme '". Le communiqué est publié sur le site de l'académie. Le but ? Échanger sur les discriminations sexistes le temps d'une journée. Seuls 27 des 220 lycées de l'académie proposent cette opération.

Mais, très vite, les mouvements proches de la Manif pour tous y ont vu un exemple caractérisé de ce qu'ils nomment la "théorie du genre".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.