Cet article date de plus de sept ans.

Allocations : ce qui change pour les familles au 1er avril

Plusieurs prestations sociales vont être ajustées ce mardi. Les hausses concernent des allocations versées aux familles et le minimum vieillesse. En revanche, les retraites de base d'habitude augmentées à cette date, ne bougent pas. Il faudra attendre l'automne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Quatre allocations pour les familles vont
augmenter à compter de ce 1er avril, mais une aide va diminuer pour les
parents de jeunes enfants qui ont des revenus dits "élevés". Si le minimum vieillesse
est revalorisé, la hausse des retraites de base est reportée au mois d'octobre.

Les aides destinées aux familles

Les allocations familiales augmentent de 0,6%, pour
tenir compte de l'inflation. Elles intéressent les parents à partir de deux
enfants à charge, qui toucheront 129,35 euros. Le montant est porté à 295,05
euros pour trois enfants.Le complément familial, destiné aux familles les
plus modestes d'au moins trois enfants, la prestation va passer de 167,34 à
185,20 euros par mois.Une troisième allocation, sous condition de revenus,
est augmentée : l'allocation de soutien familial. Elle aide un parent isolé,
qui n'a pas ou qui a peu de pension alimentaire. Le montant va être porté à 95,52
euros par enfant concerné.     L'allocation, de rentrée scolaire est
traditionnellement versée au mois d'août, mais elle est fixée au 1er
avril. Cette année, les parents aux revenus modestes peuvent compter sur 362,63 euros pour les enfants du primaire, 382,64
euros pour les 11-14 ans et 395,90 euros pour les 15-18 ans.

L'allocation de base de la PAJE est corrigée

La Prestation d'accueil du jeune enfant, c'est à dire les petits
de moins de trois ans, est calculée à partir d'une allocation de base. Son
montant est à présent corrigé et divisé par deux pour les ménages dont les
revenus dépassent 48.000 euros par an pour un couple avec deux revenus et deux enfants.
Pour les autres, elle reste à 184,62 euros. 

Les retraites et les aides pour les plus âgés

Au 1er
avril, le minimum vieillesse tient compte de l'inflation et passe à 792 euros
par mois pour une personne seule et à l'automne, au 1er octobre, une seconde revalorisation est prévue : le montant devrait alors atteindre 800 euros.

En revanche, rien du
côté des pensions. La retraite de base sera revalorisée plus tard, au 1er octobre. Quant
aux retraites complémentaires, aucune hausse n'est prévue cette année, c'est le gel de l'Agirc pour les cadres du privé et de l'Arrco qui concerne tous les
salariés du secteur privé.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.