Cet article date de plus de neuf ans.

Alimentation : les étudiants au régime sec

Un étudiant sur cinq ne prend que deux repas par jour et 14% ne mangent ni fruits ni légumes chaque jour. C'est ce qui ressort des résultats d'une enquête CSA sur les habitudes alimentaires des étudiants publiée par l'Union nationale des mutuelles étudiantes régionales.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France ©© Stephen Coburn - Fotolia.com)

Soixante pour cent des étudiants ayant répondu à cette étude jugent leur alimentation équilibrée.
Pourtant, dans le détail, cette enquête sur les habitudes alimentaires des étudiants publiée par leurs mutuelles révèle une nouvelle fois “plusieurs facteurs de déséquilibre alimentaire liés notamment à leurs modes de vie, à leurs moyens financiers mais aussi simplement au manque de connaissance des règles de l'équilibre alimentaire”.

Selon cette enquête menée par l' Union nationale des mutuelles étudiantes régionales (regroupant la Mep, la MGEL, la Smeba, la Smeno et la Smerep)., “un étudiant sur cinq ne prend que deux repas par jour”.
Pour 60%, c'est parce qu'ils n'ont pas faim ou pas le temps. Pour 12% c'est
“parce qu'ils rencontrent des problèmes financiers”.
Quatre-vingt-quinze pour cent des étudiants déclarent qu'il leur arrive de grignoter entre les repas.
Vingt-quatre pour cent ne mangent pas de fruits tous les jours. Trente cinq pour cent ne mangent pas de légumes tous les jours.
Quatorze pour cent ne mangent ni fruits ni légumes tous les jours.

_ Cette enquête est rendue publique quelques jours avant le début de la semaine de l'équilibre alimentaire du 22 au 26 mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.