Pensions alimentaires, origine de la viande dans la restauration, contrat d'engagement jeune... Ce qui change en ce mois de mars

Franceinfo fait le point sur ce qui évolue en France depuis ce 1er mars et dans les prochaines semaines.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 6 min.
Un éleveur de volaille pointe l'origine française d'un produit en supermarché, en 2013.  (FRANK PERRY / AFP)

Programme pour la jeunesse, consommation, primes, avantages salariaux, éducation... Des changements auront lieu dans plusieurs domaines durant ce mois de mars 2022. Déjà, au 28 février, de nombreuses restrictions sanitaires ont été modifiées, comme la fin du masque obligatoire dans des lieux soumis au pass vaccinal. Franceinfo fait le point. 

Plus que quelques jours afin de s'inscrire sur les listes électorales pour la présidentielle

L'inscription sur les listes électorales afin de voter lors de l'élection présidentielle est possible jusqu'au mercredi 2 mars en ligne sur service-public.fr, et jusqu'au vendredi 4 mars en mairie ou par courrier. Un délai est accordé pour les élections législatives, jusqu'au 4 mai en ligne et jusqu'au 6 mai en mairie ou par courrier. 

Le contrat d'engagement jeune est lancé

Le contrat d'engagement jeune, qui remplace le dispositif actuel Garantie jeunes, fait ses premiers pas ce 1er mars 2022. Il concerne les jeunes sans emploi de 16 à 25 ans révolus, qui ne suivent pas de formation et peinent à trouver un emploi, précise le gouvernement. Les jeunes en situation de handicap de moins de 30 ans, sans emploi ni formation, sont également concernés. 

Le contrat d'engagement jeune est une des mesures du programme "1 jeune, 1 solution", lancé en 2020. Il permet au jeune de suivre un parcours d'accompagnement de six à douze mois, parfois même jusqu'à dix-huit mois, afin de trouver un emploi. Il bénéficie, durant ce parcours, d'une allocation pouvant aller jusqu'à 500 euros par mois. 

Les chèques-vacances 2021 sont échangeables jusqu'au 31 mars

Vous avez oublié des chèques-vacances valables jusqu'à la fin 2021 au fond d'un tiroir ? Sachez que chaque chèque-vacances d'une valeur supérieure à 30 euros peut être échangé jusqu'au 31 mars 2022. Vous pouvez alors bénéficier d'un allongement de deux ans de validité. Les nouveaux chèques seront donc valables jusqu'au 31 décembre 2023, indique le site du gouvernement

Le doublement du plafond des titres restaurants reste en vigueur

L'assouplissement des conditions d'utilisation des titres restaurants (Tickets restos, UpDéjeuner...), qui devait prendre fin le 28 février, est prolongé jusqu'à la fin du mois de juin. Le plafond est d'ici là toujours doublé (38 euros contre 19 euros d'ordinaire) et les titres restaurants peuvent être utilisés le week-end. 

"Je pense que nos amis restaurateurs le méritent bien", a estimé Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, le 23 février sur RMC-BFMTVL'Umih, principale organisation patronale du secteur, a salué la décision qui devrait doper leur activité, dans un contexte de pandémie toujours compliqué pour les restaurateurs. 

L'origine de toutes les viandes doit être indiquée dans les restaurants

L'étiquetage de l'origine des viandes servies dans la restauration est obligatoire à partir du 1er mars 2022. Jusqu'ici, seule l'origine de la viande bovine devait être mentionnée dans la restauration, héritage de la crise de la vache folle notamment. Désormais, l'origine devra également être mentionnée pour la viande de volaille, d'ovin, de porc et de caprin, que ce soit dans la restauration collective (écoles, hôpitaux, restaurants administratifs) ou la restauration commerciale.

En restauration collective, "on estime que la moitié de la viande est importée et pour la volaille, la part est encore plus importante", a relevé Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, en septembre 2021, "convaincu que cette obligation d'étiquetage va faire bouger les choses".

Les pensions alimentaires sont systématiquement gérées par les CAF

A partir du 1er mars, les caisses d'allocations familiales (CAF) jouent désormais systématiquement les intermédiaires entre les parents divorcés pour le versement des pensions alimentaires, afin d'éviter les impayés.

Ce "service public des pensions alimentaires", dont les ex-conjoints devaient jusqu'à présent demander la mise en place, s'applique automatiquement, sauf si les deux parents sont d'accord pour demander à en être exemptés.

>>Témoignage. Le combat de Valérie, mère isolée, pour toucher sa pension alimentaire

La réforme entre en vigueur à partir de ce 1er mars dans le cas des divorces prononcés par un juge. Elle sera étendue le 1er janvier 2023 à toutes les autres séparations impliquant des enfants mineurs (divorce par consentement mutuel, ou titre exécutoire délivré par la CAF): "Plus besoin d'avoir un jugement de divorce, même les couples non mariés pourront y avoir recours", souligne la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF).

Ce changement permettra "d'inverser la charge de la demande", et de "prévenir" d'éventuels impayés à venir, a déclaré à l'AFP le directeur général de la CNAF, Nicolas Grivel. Les mères seules sont sur-représentrées parmi les surendettés, alors que certains pères n'honorent pas leurs obligations. Au total, en France, 380 000 enfants mineurs sont concernés, alors que 200 000 couples avec enfant se séparent chaque année. 

Le prix de certaines marques de cigarettes et de cigares augmente

Bonne nouvelle pour les fumeurs : les principales marques de cigarettes (Lucky Strike, Camel, Marlboro, Winfield, Winston...) ne sont pas concernées par une hausse des prix ce 1er mars. Néanmoins, certaines marques ou catégories moins vendues voient leurs tarifs augmenter. C'est le cas notamment des cigares Imperiales Clasicos, qui passent de 5,40 à 5,80 euros. Les douanes françaises listent les produits concernés ou non par les augmentations dans ce document. En janvier, quasiment 2,5 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l'Hexagone et en Corse, selon les douanes

Les épreuves de spécialité du bac sont repoussées 

Les épreuves de spécialité du bac général et technologique sont repoussées en raison de la pandémie de coronavirus. Au lieu d'avoir lieu mi-mars, elles sont décalées du 11 au 13 mai 2022. "Le programme des épreuves de spécialité sera identique, sans plus de sujets à réviser", précise le site du gouvernement

Les notes de ces épreuves ne seront pas intégrées au dossier Parcoursup. Elles seront remplacées "par les moyennes obtenues dans les matières concernées en classe de première, et au cours des deux premiers trimestres de la terminale".

D'autres échéances d'ici la fin mars

Parcoursup. Ouverts fin janvier 2021 aux lycéens, les vœux d'orientation post-bac sur la plateforme Parcoursup prendront fin le 29 mars 2022. Le 7 avril, il faudra avoir complété son dossier et confirmé les vœux, puis attendre le 2 juin pour le lancement des admissions, dont la phase principale se terminera le 15 juillet. Le 16 septembre, les dernières orientations seront données, rappelle le calendrier du gouvernement

"Prime Macron." Les employeurs peuvent verser cette prime exceptionnelle de pouvoir d'achat jusqu'au 31 mars. Cette prime est plafonnée "à 1 000 euros, ou 2 000 euros en cas de signature d'un accord d'intéressement ou pour les travailleurs de la deuxième ligne", détaille le site du ministère de l'Economie.

Chèque énergie. Ce dispositif concerne 5,8 millions de foyers modestes et est destiné à les aider à payer leurs factures énergétiques (électricité, gaz, etc). Ce chèque énergie peut être utilisé seulement jusqu'au 31 mars, précise le site qui lui est consacré

Trêve hivernale. La trêve hivernale, qui a débuté le 1er novembre 2021, prendra fin le 31 mars 2022. Pendant cette période, aucun locataire ne peut être expulsé de son logement. Certaines personnes ne sont cependant pas concernées par cette mesure, liste le site du gouvernement

Retrouvez les résultats
du bac avec

chercher un résultat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.