Parcoursup : le remplaçant d'APB mis à l'épreuve

Les élèves peuvent s'inscrire depuis ce lundi 22 janvier sur la nouvelle plateforme Parcoursup. Premiers retours. 

france 2

C'est parti pour le compte à rebours. Ce lundi 22 janvier, les futurs bacheliers peuvent s'inscrire sur la plateforme Parcoursup qui remplace le très contesté APB. C'est là qu'ils doivent rentrer leurs voeux pour leurs études supérieures après le baccalauréat. Problème : dès les premiers clics, tout ne semble pas si simple que ça pour Louis Boyard, élève de terminale. Vingt minutes pour remplir les données administratives, il ne s'attendait pas à ça.

Le calendrier est précis

Quelques minutes encore, il entre enfin son choix. Résultat : 89 possibilités. Difficile de choisir. "Je m'attendais à ce soit plus didactique et qu'il y ait un vrai accompagnement dans l'orientation", explique-t-il. Ne pas se tromper et être dans les délais, car le calendrier est précis : les 13 mars est la date limite des dépôts des souhaits. Le 30 mars est la  date limite pour compléter et fournir les pièces supplémentaires demandées par certains établissements, et à partir du 22 mai, les premières réponses arrivent. Selon le ministère de l'Éducation, tous les bacheliers devraient être affectés au plus tard le 21 septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un étudiant au salon postBac à Paris.
Un étudiant au salon postBac à Paris. (MAXPPP)