Orientation Post-bac : bientôt une nouvelle formule ?

La réforme de l'enseignement supérieur compte mettre fin au problème de l'admission post-bac, aléatoire pour un trop grand nombre de lycéens.

FRANCE 2

Mettre fin à une orientation... Aléatoire. Cette lourde tâche sera le principal objectif de la réforme de l'enseignement supérieur. Jusqu'à présent, les lycéens formulaient leurs choix d'orientation sur "Admission post-bac", mais faute de place dans certaines filières, ils étaient départagés via un tirage au sort.

Un compromis avec les universités

Plusieurs changements pourraient intervenir. D'abord, les élèves émettraient une douzaine de voeux d'orientation (contre 24 aujourd'hui) et n'auraient plus à les classer. Ensuite, les enseignants donneraient un avis sur chaque voeu, ce qui effraie les lycéens qui ont peur d'être dépossédés de leurs choix. Autre changement : les universités pourraient avoir accès aux notes et aux avis des professeurs au sujet des lycéens et décider en conséquence d'intégrer où non tel lycéen dans ses rangs. En cas d'avis défavorables, les lycéens pourraient persister sous réserve d'une remise à niveau via un stage. Si elles se confirment, ces mesures seraient un compromis entre la sélection par les universités et le libre accès à la faculté par tous les étudiants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un jeune homme sur le site d\'Admission post-bac, le 21 janvier 2016. 
Un jeune homme sur le site d'Admission post-bac, le 21 janvier 2016.  (MAXPPP)