Lycéen, tu ne sais pas quoi écrire dans ton "projet de formation motivé" et ton CV sur Parcoursup ? Voici nos conseils de dernière minute

Tu as jusqu'au samedi 31 mars pour finaliser ton dossier. C'est court, mais avec nos conseils, ce sera beaucoup plus facile.

Les futurs bacheliers et bachelières ont jusqu\'au 31 mars 2018 pour boucler leur vœux d\'orientation post-bac, sur Parcoursup.
Les futurs bacheliers et bachelières ont jusqu'au 31 mars 2018 pour boucler leur vœux d'orientation post-bac, sur Parcoursup. (MAXPPP)

Entre tes cours et les révisions du bac, il te reste moins d'une semaine pour finaliser ton dossier sur Parcoursup. Avant le samedi 31 mars, tu devras fournir les documents demandés, rédiger ton "projet de formation motivé", peaufiner ton CV et confirmer tes vœux définitivement… C'est la toute dernière étape. Après, il n'y aura plus qu'à attendre les réponses, qui arriveront fin mai. 

Si tu n'as aucune idée de ce que tu peux raconter dans une lettre de motivation, et encore moins d'éléments à inscrire à ton CV, voici nos quelques conseils pour te guider. Il reste cinq jours, c'est encore jouable !

Qu'est-ce que je vais raconter dans une lettre de motivation ?

Il est désormais obligatoire de rédiger un "projet de formation motivé", pour chaque vœu formulé sur Parcoursup. C'est comme une lettre de motivation, dans laquelle tu expliques pourquoi tu as choisi d'intégrer une filière. Ce texte est en général limité à 1 500 caractères. C'est court, mais suffisant pour te présenter et expliquer ton vœu. Après une phrase comme "Je candidate à cette formation, parce que…", tu peux décrire brièvement ton parcours en expliquant ce qu'il t'a apporté d'utile pour la formation que tu demandes. Si tu as déjà un projet précis ou qu'un domaine professionnel t'intéresse, même sans avoir un métier précis en tête, explique pourquoi cette formation te permettra de t'y préparer.

Voici quelques conseils concrets, pour ne pas te planter.

• Renseigne-toi sur les formations : mieux vaut avoir mené une petite enquête sur la ou les filières demandées. Sur le site de Parcoursup, sur des sites spécialisés comme Studyrama ou L'Etudiant, tu trouveras le descriptif précis de la formation, mais aussi les récits d'anciens étudiants. Regarde aussi du côté des "attendus", pour estimer si tu as le niveau. N'oublie pas que le premier objectif de cette lettre est de montrer que tu sais où tu veux mettre les pieds : être renseigné est une preuve de ta motivation. Cette lettre sera un élément-clé, dans les IUT notamment, comme l'explique Le Monde

• Sois honnête : rien ne sert de mentir, de t'inventer des qualités ou des compétences. Tout peut finir par se savoir. "Les responsables des admissions préfèrent toujours l'humilité et le désir d'apprendre plutôt que les personnes trop sûres d'elles. (...) Votre enthousiasme peut faire la différence", conseille Le Parisien Etudiant. Si tu as un trimestre difficile, avec de mauvaises notes, si tu veux intégrer une formation qui ne colle pas à ton parcours, mieux vaut l'expliquer et l'assumer.

• Fais des phrases courtes : dis-toi que le responsable de la formation qui lira ta lettre va en recevoir des centaines. Pour accrocher son attention, mieux vaut écrire simplement, avec des phrases courtes, qui seront plus efficaces, surtout si tu n'es pas très à l'aise à l'écrit. Cela ne t'empêchera pas d'être précis dans tes explications.

• Ecris toi-même tes lettres : copier-coller ta lettre dix fois pour valider tes dix vœux serait une bêtise. D'abord, parce que tu risques de laisser passer une erreur (la mention d'un cours qui n'existe pas, le nom ou le lieu de la formation…). Mais, surtout, parce que chaque filière exige des qualités et des compétences différentes, et que les copier-coller peuvent trahir une paresse que les responsables n'apprécieront pas. Et pas la peine non plus d'acheter des lettres toutes faites trouvées sur internet, c'est de l'argent jeté par les fenêtres, pour peu de temps gagné et un résultat médiocre. Et puis ça se voit, en fait.

• Fais relire tes textes : les fautes de frappe, d'orthographe, de grammaire, sont à bannir. Relis-toi plusieurs fois, fais relire ton texte par un proche, ou mieux, par un prof ou deux. Ils pourront corriger d'éventuelles fautes, mais aussi te donner leur avis sur le contenu de ta lettre et, pourquoi pas, t'aider à l'améliorer.

Et dans mon CV, qu'est-ce que je peux dire ?

Sur Parcoursup, le CV est découpé en cinq rubriques : "formation", "langues", "compétences", "expériences professionnelles" et "centres d’intérêt". Personne ne s'attend à ce que tu aies un CV en béton, plein d'expériences et de multiples diplômes. Sur la forme, si tu rédiges un curriculum vitae dans un traitement de texte, en dehors du modèle proposé par Parcoursup, il vaut mieux faire simple. Tout doit tenir sur une seule page et être lisible facilement. Le Parisien Etudiant publie un modèle facile à reproduire (attention au copier-coller, quand même). 

• "Formation" : c'est simple, on te demande de détailler ton parcours et tes éventuels diplômes. A commencer par le brevet des collèges. Tu précises la date, le nom de l'établissement, les enseignements optionnels et les éventuelles mentions obtenues. Tu n'oublies pas de dire quel baccalauréat tu prépares. Si tu as passé ton Bafa, c'est aussi l'occasion de le mentionner, comme un permis de conduire ou même la conduite accompagnée.

• "Compétences" : on parle ici de savoir-faire. Par exemple, en informatique : si tu utilises Twitter au quotidien, si tu as déjà créé un site web ou si tu sais démonter et remonter un ordinateur, tu peux le signaler, en indiquant ton niveau dans ce domaine ("bonne maîtrise de...", "notions de..."). Ce sera particulièrement utile si tu vises une filière en lien avec ces compétences. Si tu es titulaire du Bafa, tu peux sans problème ajouter une compétence en encadrement d'enfants et animation. Tu as donné des cours de soutien à un collégien, c'est de l'accompagnement scolaire, voire de la pédagogie. 

• "Expérience professionnelle" : un stage d'observation en classe de 3e ? Un job d'été ? Des livraisons de pizza ? C'est ici que tu en parles, avec quelques détails : les dates, la durée, etc. Si tu as effectué un stage d'observation en 3e, tu peux préciser ce que tu y as appris. Et si tu es dans une filière professionnelle, tous les stages en entreprise comptent. Mais ce n'est pas la peine de mentir. Si tu n'as aucune expérience professionnelle, n'en invente pas !

• "Langues" : tu as au moins appris deux langues étrangères depuis le collège. Il faut les inscrire dans cette partie et indiquer ton niveau, là encore sans mentir. Pour décrire ta maîtrise d'une langue étrangère, il existe un tableau de référence, comme l'explique Le Parisien Etudiant. Ajoute aussi les langues optionnelles, comme l'anglais renforcé ou le latin, tes éventuels séjours linguistiques, mais aussi la maîtrise d'une autre langue, parlée dans ta famille par exemple.

• "Centres d'intérêt" : tu entraînes une équipe de foot ? Tu prends des cours de dessin ? Tu es bénévole dans une association ? Tu participes à des compétitions de judo ? Il y a toujours des choses à dire dans cette rubrique. Mieux vaut toutefois valoriser les pratiques assidues, dans un cadre qui peut être identifié facilement (club, association, atelier, conservatoire…), et qui durent depuis plusieurs années. Mais tu as le droit d'écrire que tu es passionné de littérature de science-fiction ou de cinéma d'animation japonais. Tout ce qui peut valoriser tes qualités est bon à prendre.

Quand est-ce que j'aurai une réponse ?

Les réponses arriveront à partir du 22 mai, au compte-gouttes, et non à dates fixes comme l'année dernière. Quatre réponses sont possibles : "oui", "oui si" (tu devras suivre un parcours d'accompagnement), "en attente" ou "non".

Entre le 22 mai et le 25 juin, tu auras sept jours pour accepter ou renoncer à une formation. Du 26 juin au 29 août, ce n'est plus que trois jours, puis un seul jour à partir du 29 août. On te conseille donc de suivre régulièrement tes dossiers. Pour cela, tu peux télécharger l'application Parcoursup (pour iOS ou pour Android), qui te permettra de rester informé des étapes.

Si tu n'as pas de nouvelles de ton vœu favori, mais que tu as reçu une réponse favorable d'un autre établissement, tu peux accepter la proposition, tout en indiquant clairement que tu souhaites conserver un ou plusieurs souhaits en attente. A l'inverse, si tu es accepté dans une formation qui ne t'intéresse plus, tu peux rejeter cette proposition... et ainsi libérer la place pour un autre lycéen.

Si ça ne marche pas, j'ai une dernière chance ou pas ?

Tu pourras postuler dans le cadre de la procédure complémentaire, qui ouvre le 26 juin, à condition de ne pas demander une formation qui t'a déjà été refusée. Elle te permettra de postuler, toujours sur Parcoursup, dans les formations et universités qui disposent de places vacantes.