Violences conjugales : "Il manque des lieux où se confier", estime Ségolène Royal

Ségolène Royal, ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, est l'invitée des "4 Vérités" de France 2, lundi 2 septembre.

France 2

La rentrée s'annonce compliquée pour l'exécutif, à la croisée de différents mouvements sociaux. "Il y a un climat social particulier parce qu'on ne sait pas si les problèmes qui ont conduit aux différentes émeutes sont réglés", explique Ségolène Royal, ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, sur le plateau des 4 Vérités de France 2, lundi 2 septembre. Sur la question de la réforme des retraites, "il y a beaucoup d'inquiétudes chez les femmes, chaque fois qu'il y a une réforme, ce sont les femmes qui en sont les principales victimes [...] : les femmes ont des durées de cotisations moins importantes et la retraite des femmes est de 40% inférieure à celle des hommes", précise l'ancienne ministre.

Les "violences dans le couple touchent aussi les enfants"

Le gouvernement entend reverdir sa politique alors que les municipales approchent. "Cela me fait sourire parce que l'écologie n'a pas été très souriante il y a quelques mois. La taxe carbone a quand même provoqué, ce qui a été très lourd et pesant pour l'ensemble des Français, une grande souffrance aussi chez les gens qui ont vu leur pouvoir d'achat réduit", indique Ségolène Royal.

Le gouvernement organise un Grenelle sur les violences conjugales. "J'en espère des actions opérationnelles et concrètes et surtout une grande campagne nationale parce qu'il manque, quand des couples sont en difficulté, des lieux ou se confier, des lieux ou l'on peut se reconstruire, où l'on peut parler. [...] Il faut revaloriser le travail des psychologues par rapport à l'anticipation et la prévention des violences dans le couple qui touchent aussi très gravement les enfants", conclut Ségolène Royal.

Ségolène Royal, le 20 juillet 2019 lors de la Journée du livre de Sablet (Vaucluse).
Ségolène Royal, le 20 juillet 2019 lors de la Journée du livre de Sablet (Vaucluse). (MAXPPP)