VIDEO. Pendant le mois de janvier, elle veut encourager les femmes à accepter leurs poils

C'est le Januhairy.

BRUT

"J'ai trouvé ça libérateur d'aimer et d'accepter cette partie de mon corps dont j'avais honte." Laura Jackson veut encourager les femmes à accepter leurs poils. L'étudiante britannique de 23 ans a d'abord laissé pousser les siens pour une représentation théâtrale. Elle dit avoir trouvé cette expérience libératrice. "Les premières semaines, j'ai trouvé ça très dur, très difficile", dit-elle. Et d'ajouter : "Après quelques semaines d'adaptation, j'ai trouvé ça tellement libérateur d'aimer et d'accepter quelque chose de mon corps dont j'ai honte depuis que j'en connais l'existence."

S'interroger sur l'impact mental des injonctions

Au début des années 1900, le fait de se raser était inhabituel pour les femmes occidentales. L'industrie de la beauté a notamment contribué à propager l'idée que l'absence de poils était la norme pour les femmes. Avec Januhairy, Laura Jackson vise à remettre en cause les attentes de la société et à bousculer le regard masculin. "Ce qu'ils ne voient pas derrière ces femmes sans poils, ce sont toutes les brûlures, les coupures, la douleur, mentale et physique, qui vont avec le fait de se débarrasser de tous ces poils et l'impact mental qui va avec. Les pressions qui se cachent derrière", affirme-t-elle. Elle invite ainsi les hommes à "garder l'esprit ouvert" et à se "poser des questions". "Et je dirais aussi, si vous êtes vraiment contre, pourquoi ne pas, pendant que nous faisons pousser les nôtres pendant un mois, vous rasez pendant le mois entier. Et dites-nous alors que nous devrions continuer à le faire", lance la jeune femme.

Comme Movember, où durant le mois de novembre les hommes se font pousser la moustache pour sensibiliser aux problèmes de santé des hommes, Januhairy collecte des fonds pour des œuvres de charité.

VIDEO. Pendant le mois de janvier, elle veut encourager les femmes à accepter leurs poils
VIDEO. Pendant le mois de janvier, elle veut encourager les femmes à accepter leurs poils (BRUT)