Richard Ferrand veut inscrire l'égalité des sexes dans la Constitution

Le patron des députés La République en marche (LREM) a fait cette annonce, alors que l'examen en commission du volet constitutionnel de la réforme des institutions débute mardi.

Le patron des députés La République en marche (LREM), Richard Ferrand, le 21 mars 2018 à l\'Assemblée nationale.
Le patron des députés La République en marche (LREM), Richard Ferrand, le 21 mars 2018 à l'Assemblée nationale. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

"L'égalité devant la loi sans distinction de sexe" : le patron des députés La République en marche (LREM), Richard Ferrand, a annoncé, mardi 26 juin, qu'il allait proposer d'inscrire ce principe dans la Constitution, dans le cadre de la réforme constitutionnelle. En décembre 2017, le Laboratoire de l'égalité avait déjà lancé un "appel citoyen" en ce sens, recueillant près de 3 000 soutiens.

"Un ajout utile"

"Je crois que si l'on veut être fidèle à cette grande cause du quinquennat qu'est l'égalité femmes-hommes, l'idée de dire que l'égalité devant la loi est assurée sans distinction de sexe pourrait être un ajout utile", a affirmé sur Europe 1 le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale. "C'est en tout cas une proposition que je ferai", a-t-il ajouté alors que l'examen en commission du volet constitutionnel de la réforme des institutions débute mardi.

Lors de son passage à l'antenne mardi, Richard Ferrand a également repris une proposition déjà formulée par le groupe LREM, à savoir la suppression de la référence aux "races" dans la Constitution. Il a par ailleurs défendu la volonté de la majorité de réduire le temps d'élaboration des lois : "Quand on est capable de réformer le Code du travail comme nous l'avons fait, ou la SNCF, on devrait être capable de réformer notre vie politique."