Personnalités préférées des Français : sur Twitter, Marlène Schiappa alerte sur "la sous-médiatisation des femmes"

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a réagi à l'absence de femmes dans le top 10 des personnalités préférées des Français. 

La secrétaire d\'Etat chargée de l\'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 6 novembre 2018 à l\'Assemblée nationale, à Paris. 
La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 6 novembre 2018 à l'Assemblée nationale, à Paris.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Ce constat doit interpeller !" La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a réagi à l'annonce des personnalités préférées des Français, dimanche 30 décembre. Si Jean-Jacques Goldman, Omar Sy et Dany Boon figurent en tête de ce sondage pour le Journal du Dimanche, aucune femme n'y apparaît avant la 16e place, occupée par Sophie Marceau. 

Comme le note le JDD, c'est la première fois que le top 10 du sondage est entièrement masculin. Un constat "troublant, pour ne pas dire dérangeant", analyse le journal. Quasiment toutes les femmes présentes dans ce classement sont en recul par rapport à l'année dernière. Sophie Marceau chute ainsi de onze rangs par rapport au classement en 2017. 

"Ceux qui clamaient qu’après #MeToo les femmes domineraient le monde ou assurent qu’avec les quotas il devient impossible pour un homme d’exister se seraient donc trompé ?", ironise Marlène Schiappa sur Twitter. "Est-ce à dire que les Français seraient juste sexistes et préféreraient unanimement les hommes aux femmes ? Je ne le crois pas", poursuit la secrétaire d'Etat. "En revanche, la sous-médiatisation des femmes est une réalité."

"Un panel de base très masculin"

"Car pour 'préférer', encore faut-il connaître", argumente ensuite Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat en charge de l'égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations prend notamment l'exemple des personnalités sportives en France. "Les sportifs sont bien plus médiatisées que les sportives", assure-t-elle, s'appuyant sur un rapport du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à ce propos. 

Marlène Schiappa poursuit ce constat avec les artistes. "Citer des artistes : facile. Citer des artistes femmes : ...", explique-t-elle. Selon une vidéo d'Arte Radio qu'elle évoque, 60% des étudiants en art sont des femmes, mais 90% des artistes récompensés sont des hommes. 

"Idem dans le débat public", poursuit Marlène Schiappa. "Les femmes sont à peine 35% des experts qui interviennent à la télévision, et 27% des invités politiques selon le CSA." "Ce classement reflète les personnalités préférées parmi les plus connues. Donc avec un panel de base très masculin", conclut-elle.