MEDEF : loin du compte sur la parité hommes-femmes

Au MEDEF, la parité hommes-femmes, c’est une des priorités. A peine élu, le nouveau patron des patrons, Geoffroy Roux de Bézieux déclarait le 3 juillet dernier : “Le message est clair, le medef doit changer et donc le premier signal, 50% de femmes”.  50% de femmes. Ah bon ? Parce qu’à l’oeil du 20H, il a fallu qu’on sorte la loupe pour les trouver.   

La parité, c’est une vieille recommandation du MEDEF. En 2012, il diffusait 100 pages de conseils aux entreprises pour vanter la mixité. Chaque année, l’organisation patronale édite même un code de bonnes pratiques. Sur les femmes, on peut y lire : “L’objectif final étant que chaque conseil atteigne puis maintienne un pourcentage d’au moins 40 % de femmes”  

Chez les patrons, c’est plutôt faites ce que je dis mais pas ce que je fais

Est-ce que le medef s’applique ses propres recommandations ? Après analyse de l’organigramme, chez les patrons, c’est plutôt faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Au conseil exécutif, le parlement du Medef. Sur 49 membres : il y a 10 femmes ! A peine 20%. Nous sommes loin des 50% promis. Pire, parmi les présidents, dans les territoires et les fédérations : ce sont 194 patrons, pour seulement 19 patronnes !  

Pour rencontrer les dames du medef. Nous avons arpenté son université d’été. Se sentent-elles seules parmi tous ces hommes ? “Non, je suis entourée de mes amis, hommes et femmes, il y a des femmes.”, affirme Catherine Tissot Colle, déléguée générale au Medef.   

“Il y a maintenant une douzaine de femmes au conseil executif.”, se félicite Marie-Anne Barbat-Layani.  

10 femmes sur 49. On a beau calculer et recalculer, ça ne fait pas une sur 2. Alors le patron des patrons serait-il fâché avec les chiffres ? “J’avais le droit de nommer 10 personnes. J’ai nommé 50% de femmes. C’était ma promesse, je l’ai tenue”, affirme Geoffroy Roux de Bézieux.  

Promesse tenue ou plutôt promesse ténue ! Car le nouveau président n’a qu’un maigre pouvoir sur les nominations. Il ne désigne que 10 personnes au conseil, et a bien proposé 5 femmes. Pas de quoi changer la donne.  

Au fait, on les a trouvées les femmes au MEDEF, derrière les présidents aux postes de numéro deux. C’est là qu’elles sont les plus nombreuses : elles sont 36%. Toujours loin du compte.  

Oeil du 20h
Oeil du 20h (OEIL DU 20 heures)